Partagez
avatar
Calculette
Féminin LR
Nombre de messages : 4577
http://revolte.exprimetoi.com
01082012
       
Mamoudou- un colosse aux pieds d'argile


Vendredi, travaillaient chez moi, avec Fabio, entrepreneur portugais, un amour de géant noir musulman, en pleine force de l'age mais pratiquant le Ramadan... Je les connais depuis des années ces deux là. Ils bossaient dehors sous 30°
J'étais embêtée car je savais qu'ils devaient être assoiffés et Mamoudou jeûnait...


J'ai finalement pu glisser en douce,  un grand verre d'eau à Fabio.  
Tentant une timide approche vers le musulman, j'essuyais un refus catégorique et néanmoins souriant du colosse qui se traînait, titubant, ... au bord de l'évanouissement !

Malheureuse, mon cœur balançait  entre le respect de cette pratique archaïque prescrite pour des glandeurs,  et le besoin de désaltérer un homme assoiffé. J'avais le sentiment de non-assistance à personne en danger et gardais la main sur le téléphone pour appeler les pompiers...

Finalement Mamoudou a disparu discrètement pour "dormir" dans le camion de Fabio.
Et au lieu de le rejoindre pour partir,  son patron a dû reprendre avec patience et indulgence, le boulot de son employé qui était "ni fait ni à faire"...

Ça me révolte de voir des travailleurs de force comme Mamoudou, d'habitude enjoué courageux et bosseur, réduits à l'état de loque humaine pour cause de Ramadan. Mamoudou a beaucoup de chance... il garde son job parce que son boss Fabio est un type bien et qu'il sait que, Ramadan mis à part, son employé ne rechignera devant aucune tâche !

Avec de telles contraintes idéologiques coraniques, qu'on ne me parle surtout pas d'égalité des chances !
Oui, je suis en colère.



"Tu vas Madame ?"
(Mise à jour : Juin-juillet 2016)

Quatre ans ont passés. Fabio et Mamoudou travaillent à nouveau chez moi et j'en apprends de belles !
En particulier sur ce brave Mamoudou qui est en France depuis plus d'une trentaine d'années et a rejoint Fabio, lui-même venu du Portugal chez nous en France pour créer son entreprise, il y a 30 ans. Et moi qui croyais Mamoudou nouvellement arrivé... Ça fait donc plus de 30 ans qu'il vit en France et retrouve en juillet-août, ses femmes et enfants restés au Mali.
 
C'est à nouveau le Ramadan et j'entends Fabio qui souffre de douleurs dorsales pester contre Mamoudou qui me tutoie (je mettais ça sur le compte d'une maîtrise approximative de notre langue...), se traine comme une loque et fait tout de travers... "Il aurait pu apprendre à travailler correctement, il aurait pu apprendre le français, il aurait pu apprendre la courtoisie, il pourrait vivre normalement en France avec au moins une de ses épouses... Il s'en fout !" me confie-il complètement désappointé...
Et moi qui secrètement, imaginais apprendre à lire et à écrire à Mamoudou. Bref, mon ambition était ridicule de naïveté.   

"En revanche, Mamoudou connait par cœur les subtilités du Code du travail et pour couronner le tout, sous la pression de son environnement privé (il loge avec d'autres africains comme lui), depuis 2 ans il s'est radicalisé dans la pratique de l'islam..." ajoute Fabio. Auprès de son patron, Mamoudou se vante aussi de la débrouille d'un de ses fils venu du Mali  pour récupérer un maximum de prestations sociales : en ce moment, après avoir travaillé juste ce qu'il fallait, le fiston vit grassement au Mali et touche l'ARE (Allocation de Retour à l'Emploi) ! Tablant sur le fait que pour le blanc, les noirs se ressemblent tous, c'est l'ami noir resté dans l'hexagone qui se pointe à sa place lors d'hypothétiques convocations et... l'administration n'y voit que du feu ! "Sont cons ces blancs" tacle en riant Mamoudou !

Tout cela ajouté aux travailleurs roumains sous-payés en France et au travail au noir qu'il constate tellement souvent dans le bâtiment, Fabio, ce chef d'entreprise franco-portugais si responsable, si honnête, courageux et bosseur - comme tous ses compatriotes que je connais - est écœuré de ce qui se passe en France.

S'il craque physiquement (Fabio a un moral d'acier) Mamoudou aura le chômage explique-til, quant à Fabio quelle protection sociale aura-t-il de cette France si généreuse pour les "travailleurs" et si méprisante pour ses entrepreneurs ?  

Calculette@LaMutine
Boutons de partage en marge. Merci ! 💙💐


Dernière édition par Calculette le Jeu 31 Mai - 19:15, édité 40 fois
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

avatar
Il était à l'abri des regards de ses coreligionnaires mais a délibérément choisi de s'empoisonner l'existence.
avatar
@Perceval Trujillo a écrit:Il était à l'abri des regards de ses coreligionnaires mais a délibérément choisi de s'empoisonner l'existence.
Il n'a pas choisi, il est né dans ce milieu et n'est pas instruit donc ne connait que la charia ...Et heureusement que partiellement ... ce qui le rend attachant Wink

avatar
le Jeu 2 Aoû - 0:42entre2tours
Touchée par ton post. Humain et concret, il pose vraiment bien le problème. Il me semble qu'une religion, c'est aussi ce qu'on en fait. Les chrétiens ont fait évoluer leur religion au fil des siècles, ça ne veut pas dire qu'ils ne l'ont pas respectée. Les musulmans l'ont fait aussi puis ont régressé. Aujourd'hui, les musulmans de France sont très divers, certains pratiquent d'une manière souple et d'autres pratiquent à la lettre, d'une manière rigide, caricaturale, parfois enfermés par des diktats intégristes à l'esprit obtus, aux objectifs troubles, avec des enjeux identitaires morbides, de pouvoir, de revanche...
Or, l'Islam permet aux personnes qui sont obligées d'accomplir une tâche de ne pas jeûner si leur santé ou celle d'autrui peut en être atteinte. Il faut bien entendu qu'il y ait obligation. Dans les siècles précédents, les musulmans qui accomplissaient de longs voyages difficiles ne jeûnaient pas. Ils se rattrapaient plus tard ou faisaient une aumône.

Le travail est une obligation. S'occuper d'enfants est sensible et délicat, ça exige aussi parfois des performances physiques. On a une lourde responsabilité. Il y a deux ans, une femme qui jeûnait s'est trouvée mal et deux enfants avaient été blessés. Or l'Islam place au dessus de tout la vie humaine. Ne pas y porter atteinte. Donc tout précepte passe après. Aussi, si ces animateurs se sentent mal, ils ont non seulement le droit mais le DEVOIR de manger et boire.
avatar
Merci entre2tours d'apporter de l'eau à notre moulin ! sunny

L'islam est un problème si complexe que je ne sais pas par quel bout le prendre...
Grâce à dieu, les musulmans intégrés ne connaissent pas le Coran comme les juifs et les chrétiens connaissent la Bible...




avatar
@Calculette a écrit:Merci entre2tours d'apporter de l'eau à notre moulin ! sunny

L'islam est un problème si complexe que je ne sais pas par quel bout le prendre...
Grâce à dieu, les musulmans intégrés ne connaissent pas le Coran comme les juifs et les chrétiens connaissent la Bible...





Je ne sais pas combien de musulmans intégrés (ou pas) connaissent le Coran. Mais je sais que la Bible aussi contient des choses qui choqueraient si on les citait ou les pratiquait crûment. Sauf que les gens ont eu le courage d'évoluer en relativisant le texte de la Bible, en essayant d'en faire une lecture adaptée à leur temps, en osant l'interpréter, en ne collant pas à la lettre, et ceci en gardant leur foi. C'est ça que les islamistes refusent de faire et de laisser faire, (et même certains musulmans non islamistes, mais ce ne sont pas les plus nombreux ni les plus coriaces).
La lecture de certains passages du Coran est effrayante si on ne tient pas compte de tout le Coran. Car dans le Coran il y a à peu près tout et son contraire : clémence/sévérité, violence/paix, rigidité/souplesse, punition/pardon, etc. Donc il y a vraiment moyen de l'assouplir. Le problème à mon avis n'est pas le Coran : en écoutant les religieux de toutes tendances, on voit bien que c'est un problème de pouvoir, d'identité, et je dirais même de névrose. Le problème ce sont les intégristes qui brandissent leur loi dictatoriale pour faire peur aux gens. Ils attirent les plus fragiles, les plus complexés, les plus perdus, ceux qui sont en outre issus de milieux peu instruits. Ils s'adressent aussi à leur sexualité, en développant une profonde phobie de la femme.
Les musulmans ont besoin d'entendre d'autres voix qui les aident à contre balancer celles de ces abrutis. Elles existent. Il y a énormément de musulmans tranquilles, qui pratiquent sans em... les autres, qui n'utilisent pas leur religion comme un enjeu narcissique. Trop peu d'intellectuels musulmans interviennent dans ces débats, pour contrer les intégristes.
avatar
Educateurs-jeûneurs : La municipalité de Gennevilliers se couche devant les menaces musulmanes
Et je me réfère là à un site essentiellement de gauche !!
J'apprécie leur objectivité sans langue de bois


Les arguments de la municipalité, rappelés encore par le maire, Jacques
Bourgoin, ce midi, devant les micros des journalistes, paraissaient en
béton. S’appuyant sur la sécurité des enfants, et sur un antécédent qui
avait vu, il y a deux, une éducatrice musulmane provoquer un accident de
la route, avec des enfants blessés, durant le ramadan, la ville avait
fait signer un contrat à ses éducateurs où ceux-ci s’engageaient à se
restaurer durant leur journée de travail, pour la sécurité des enfants...

http://ripostelaique.com/educateurs-jeuneurs-la-municipalite-de-gennevilliers-se-couche-devant-les-menaces-musulmanes.html
avatar
Source principale :- "Encyclopédie médicale", le manuel Merck, éd. Larousse.

Quelle qu'en soit la cause, une déshydratation peut avoir des
conséquences graves si elle n'est pas rapidement corrigée. Elle peut
même conduire au coma, voire au décès.

Si la déshydratation n'est pas rapidement corrigée, la sensation de soif
devient intense, la production de sueurs et d'urines diminue (des
urines très concentrées doivent attirer l'attention) et d'autres
symptômes comme une fièvre (parfois élevée), un pouls accéléré, des maux
de tête, des vertiges dus à une baisse de la tension artérielle, des
nausées et des vomissements, surviennent. En l'absence de réhydratation,
la déshydratation peut vite devenir inquiétante : les cellules
cérébrales étant particulièrement sensibles à la déshydratation, une
confusion, des convulsions et des troubles de la conscience peuvent
apparaître.

Un contexte propice (canicule, bain de soleil, etc.) et des symptômes
évocateurs comme une fièvre et des troubles de la conscience
, doivent
être considérés comme une déshydratation à traiter d'urgence, jusqu'à
preuve du contraire.
avatar


JF Copé a écrit:Pour ma part, je considère que les pratiques religieuses, dès lors
qu'elles sont tout à fait conformes à la laïcité c'est-à-dire subordonnées aux lois de la République, doivent être pleinement respectées. Personne n'a jamais démontré que la pratique du ramadan empêchait nos compatriotes de confession musulmane de travailler.
Pour ma part, je pense qu'il est inutile de démontrer mais simplement d'observer !
avatar
Minibus Aube : Pourquoi le chauffeur qui ne fait pas ramadan a-t-il mangé très légèrement ?

Pour la seconde fois cet été, des parents sont en deuil de leurs enfants, confiés pour un temps, aux responsables d’une colonie de vacances il y a peu… et ce triste mardi, à l’encadrement du groupe qui rentrait d’une excursion organisée par le service jeunesse et sport de Nangis au Lac d’Orient, à une heure et demie de route de la commune...

Lire la suite ici > http://ripostelaique.com/minibus-aube-pourquoi-le-chauffeur-qui-ne-fait-pas-ramadan-a-t-il-mange-tres-legerement.html
avatar
Le jeûne de Ramadan est-il un jeûne de la parole ?
Extraits coraniques



http://www.droit-chemin.fr/Le-jeune-de-Ramadan-est-il-un-jeune-de-la-parole.ashx


Un Ayatollah autorise de boire de l'eau pendant le Ramadan exceptionnellement....

http://www.bladi.info/threads/ayatollah-autorise-boire-leau-ramadan.358029/
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum