Partagez
avatar
Calculette
Féminin LR
Nombre de messages : 4577
http://revolte.exprimetoi.com
07052012
(Mon premier article publié 26 avril 2012)

La dernière tentation de Marine Le Pen, voter Nicolas Sarkozy Et pourquoi pas dans le fond ?

Le Front National acquiert ses lettres de noblesse en 1986 grâce à la Gauche désireuse de diviser et fragiliser la Droite.
En période électorale, le FN reste un allié primordiale de la gauche.
En dehors de ces circonstances particulières, il retourne au placard.
C’est ainsi depuis sa création en 1972 par Jean-Marie Le Pen et la frustration de ses militants est palpable et légitime.

Marine Le Pen a su lui donner une image  plus sympathique et « fréquentable » pour
de nombreux « inquiets » de la  république. Avec ses 17,90% de voix
grappillées, elle détient  aujourd’hui un pouvoir incontestable sur
l’avenir de la France.
Elle doit faire un choix difficile :
-  Soit un appel à l’abstention pour le deuxième tour des élections  
portant ainsi François Hollande au pouvoir. Elle abandonnera alors  
définitivement à terme, ses ambitions présidentielles ou simplement
politiques, le FN retournant dans l’oubli une fois de plus.
- Ou bien aucune consigne de vote laissant ses électeurs opter pour une France Forte avec Nicolas Sarkozy
-  Ou encore un appel en faveur de Sarkozy, préventif contre Hollande et
 sa coalition marxiste-léniniste. Elle  gagnerait ainsi ses galons de  
leader responsable et sincèrement patriote.

Nicolas Sarkozy de son côté, attend des voix qui se sont portées sur Marine Le Pen au premier tour des élections présidentielles.
Pourquoi  refuse-il de tendre la main au FN ? Ce parti est avant tout,
une  formation de droite donc « naturellement proche » de l’UMP et
foncièrement  contre une gauche laxiste, délétère et corrompue.
Un passif trop lourd  avec l’antisarkozysme pratiqué par Marine à des fins électoralistes ?
Le fait qu’il ne puisse gouverner avec des eurosceptiques dans son équipe ?
Quoi  qu’il en soit, une majorité de gens ayant voté pour Sarkozy
regrettent   ce blocage mais, les éléments d’appréciation manquent
évidemment.

Contrairement  à ce que ses opposants prétendent, Nicolas Sarkozy ne
change rien à son  programme, il l’aborde sous un angle adapté à la
demande exprimée par  les électeurs de Marine.
Nicolas Sarkozy a tiré les conséquences du score impressionnant de Marine Le Pen au premier tour.
Un  effort de précision s’impose donc à l’adresse de tous ces français
qui  sont légitimement inquiets, ces électeurs qui en grande partie ont
voté  pour Marine Le Pen, ou bien les mêmes, pour Jean-Luc Mélenchon…

Le FN qui prétend que "Sarkozy n’a rien fait", la gauche qu’ "il
en fait trop, puis pas assez, ou rien, ou mal"…Qu’en est – il
exactement ?

Nicolas  Sarkozy a défendu  les français pendant 5 ans dans le pire des
contextes de crise que le monde ait connu. Son bilan : Les salaires,
les  retraites sont payés, les « bas de laine » intacts, les impôts
n’ont  augmenté que pour les plus riches, la protection sociale est
préservée,  la famille et l’éducation restent le socle fondamentale de
notre  culture, le chômage ne s’est pas envolé comme chez nos voisins,
la  reprise est amorcée,…
Ce bilan n’est pas un boulet. Son bilan est un travail considérable et bénéfique pour les français, tous les français.
Il  reste beaucoup de chose à faire bien sûr pour consolider cette
France  Forte, dont nous, français avons besoin, dont l’Europe et le
monde ont  besoin.

Marine Le Pen a cristallisé sur sa candidature,  l’angoisse de voir
notre Mode de Vie, mis en péril par l’immigration  massive (qui ne peut
s’intégrer), l’insécurité, la perte de nos  valeurs,…
Toutes ces réalités quotidiennes qui sont niées depuis  toujours par le
« politiquement correct » et la « pensée unique » des bobos  
hollandistes et des médias gauchisantes, avides de scandales
fantasmagoriques, et autres calomnies.

Le triptyque Jolymélenchollande qui nie l’importance du score remarquable de Marine, méprise les électeurs du FN dans la foulée de ceux de la Droite.

François Bayrou, lui qui a toujours condamné  fermement le programme de Hollande
en matière d’économie  s’apprête à  favoriser son élection, au pire en
appelant à voter pour lui, au mieux  en ne donnant aucune consigne comme
en 2007…Pour cause, la « droitisation » de Sarkozy.  Sous-entendu, l’
orientation vers
un extrême FN qui n’a d’excessif que  le fantasme médiatique qu’il engendre.

Alors que Nicolas Sarkozy doit aujourd’hui, insister sur le volet de
son  programme et de son action sur la protection de nos fondamentaux  
républicains, qu’est ce qui  choque tant en fait ?
Que Sarkozy prône  l’autorité des enseignants ? Ou bien la responsabilité individuelle, le  « vrai » travail, le courage, le mérite, le refus des communautarismes au profit de l’unité et l’identité de la France?

Le monde des médias pourrait sortir grand vainqueur dans l’histoire
Jamais  les journalistes n’ont  demandé aux socialistes de justifier
leur  collusion avec ces marxistes-léninistes, idéologie qui a fait 80  
millions de victimes , un « génocide de classe » par opposition au
« génocide de race » !
» Je n’aime pas les riches » proclame François
Hollande. Il n’aime pas les riches qui gagnent plus de 4000 euros par
mois.  Mais il en gagne 7,5 fois plus avec ses 30.387 € par mois !!!
Donc 63% de plus que le Président de la République (19 331 € par mois)
qu’il accuse d’être proche des riches …
François Hollande, pour acheter ces médias, leur aurait-il promis de ne surtout pas toucher à la
niche des journalistes, s’il est élu ?

Qu’on  m’explique pourquoi sur France 2, de faux scores sont restés
incrustés  sur l’écran toute la soirée du premier tour des
présidentielles,   donnant 3 ou 4 points de plus à Hollande et
justifiant les commentaires  antisarkozystes  sans aucun rapport avec la
réalité des faits, soit 1,4  point d’écart entre les deux favoris. Sur
TF1 dans le même temps les  résultats affichés étaient exacts :
Hollande 28,63%, Sarkozy 27,18%.
De son côté, le FN lui reste associé en permanence au nazisme, par les médias. Impossible pour le citoyen d’y voir clair.
Hypocrisie, hypocrisie quand tu nous tient !

» L’ultime tentation  de Marine Le Pen »:
Elle  espère accéder enfin au pouvoir, profitant d’un probable
quinquennat  désastreux de cette coalition PS FG EELV, cette stratégie
risque bien de  s’avérer illusoire :

1/ Il suffit d’ observer ce qui se passe en Espagne après son
gouvernement socialiste: Le pays est dans un tel état d’appauvrissement,
avec un tel chômage, que les immigrés s’en vont, retournent chez eux!
2/ la France avec Sarkozy, pilier majeur de l’Europe  va devenir son
fossoyeur avec un Hollande, décrié à l’étranger pour son absence de
charisme et de volonté qui veut imposer ses idées aux 27 états
souverains !!
3/ Tabler sur une désagrégation de la Droite  est une illusion.
Fanatiques des deux bords mis  à part, la « clientèle » de Marine Le Pen
est la même que celle de  Nicolas Sarkozy.   L’UMP défend les mêmes
fondamentaux que le FN avec en  plus, la certitude qu’une Europe Forte
avec des nations souveraines et  solidaires, est la seule réponse
valable au monde nouveau qui se profile  à l’horizon.

Pour conclure :
Que devient le FN s’il n’y a plus d’Europe, ni d’immigrés et que la
droite conserve son intégrité ?  Il ne présente plus aucun intérêt pour
personne.

Si  Marine est  sincèrement tellement  persuadée que Nicolas
encourage  l’immigration et défend l’Europe au détriment de la France,
alors elle a  tout intérêt à faire voter pour Sarkozy…
Si Marine  fait élire la coalition PS, FG et EELV , elle dilapide le pactole circonstanciel sur lequel elle est assise.
Enfin, si son antisarkozysme n’est qu’une manœuvre électorale, c’est  qu’elle est bien mal conseillée!

Calculette
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum