Le sondage ODOXA Fake News - nouvelle escroquerie institutionelle

Répondre au sujet

Aller en bas

Macron Le sondage ODOXA Fake News - nouvelle escroquerie institutionelle

Message par Calculette le Mer 17 Jan - 17:37


Le sondage ODOXA Fake News - nouvelle escroquerie institutionelle

L'institut ODOXA a sorti un sondage sur l'accueil du projet de loi de Macron contre les "fausses informations en période électorale". Le sondeur donne des exemples de #FakeNews qui auraient fait du tort au candidat Macron, plus précisément la rumeur d'homosexualité du locataire de l’Élysée. Mais au fait, qui est à l'origine de cette fameuse Fake News ? Un twitto anonyme et hargneux ? Des médias "traditionnels" ? Fachosphère ou bobosphère ? Avec ou sans la bénédiction de Macron ?  A son instigation ou à son corps défendant ? On peut légitimement se poser la question, alors voyons voir...





ODOXA a écrit: Ce n’est pas un hasard si Emmanuel Macron souhaite endiguer les fake news. Il en a été particulièrement victime durant la campagne présidentielle. Nous avons étudié quatre de ces rumeurs et fake news qui ont été évoquées durant les 6 derniers mois de cette campagne. (...)
La fake news numéro 1 en volume est celle sur l’homosexualité du candidat,
avec 86 803 messages qui ont relayé l’information sur les réseaux sociaux.


Le 7 avril 2016, cette Fake News est lancée par Nicolas Domenach sur "Canal+"

Domenach : Macron "appartient à un gouvernement de gauche, je vous le rappelle au cas où on aurait oublié. Mais il prétend ne se situer ni à droite ni à gauche, il est libéral en économie, libéral en matière de mœurs hein, bien évidemment. Ariel Wizman en aparté mais bien audible, caméra braquée sur lui, yeux au ciel, sourire complice "ben oui, il est olé-olé, quoi."
source : VIDÉO de l'émission "La Nouvelle Edition"
                 
La #FakeNewsDesMedias s'affiche aussi en kiosque dans nos rues durant l' élection présidentielle à travers la presse du lobby LGBT -Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres. Ainsi, malgré le démenti du candidat sur sa prétendue homosexualité début février 2017,  la UNE de "Garçon magazine" de mai-juin, montre "en même temps" un Macron torse nu accompagnée d'une citation "La communauté LGBT trouvera toujours en moi un défenseur." La photo est un habile montage qui assurément sème le doute : le Marais parisien jubile !


  • Etait-il nécessaire de préciser "coming out " sous le photo-montage de Macron ? Je pose la question .



                 

Pendant près d'un an, l'intéressé aura donc laissé courir la rumeur sans broncher, se prêtant au jeu de l’ambiguïté jusqu'à  entretenir l'équivoque. Jamais Macron ne fera allusion aux sous-entendus diffusés par les journalistes (complices ?) avant d'admettre que c'était une "boule puante" bobosphérique : "On disait dans les dîners parisiens que j'étais homosexuel".



  • Même les "professionnels" s'y laissent prendre, à moins qu'ils en rajoutent ? Je pose la question.




Jusqu'à ce vieux roublard de Bruno Roger-Petit qui lui n'est pas dupe. Un an plus tard, il deviendra officiellement le conseiller pub' de Macron, malgré (ou grâce à ?) sa critique de la com' Macron, Ici dans "Challenges"


  • Etait-il nécessaire de qualifier les gladiateurs de "musclés et virils" ? Je pose la question.



Bruno Roger-Petit a écrit:
Un show Macron suranné
Récapitulons. Macron qui se proclame ni de droite ni de gauche. Macron qui n'est pas socialiste. Macron qui dit à un jeune chômeur qu'il n'a qu'à travailler s'il veut se payer un costard. Macron qui se produit, à la Mutualité aux côtés du gentil illuminé Alexandre Jardin. Macron qui pose avec madame dans Paris Match, en mode communication antique façon EuroRSCG*, sur la plage, croisant un nudiste, le tout après avoir promis que Paris Match et les people, plus jamais ça. Macron qui contemple les spectacles de gladiateur musclés et virils organisés par Philippe de Villiers, le royaliste ultra-catholique, au Puy-du-Fou 

*"Euro RSCG" aujourd'hui "Havas Worldwide" est le premier groupe publicitaire de France


Onze mois pour une "
#FakeNews nauséabonde" non démentie ! 11 mois, alors que Macron pouvait la faire taire immédiatement ! 
Onze mois c'est le temps de faire des câlins au sulfureux lobby LGBT et "en même  temps" de laisser filer, sourire en coin, une nouvelle #FakeNewsDesMédias : la rumeur de son l'homosexualité viendrait d'un PS vengeur du Hollande "trahi" ? Ou plutôt de l'entourage des hommes à abattre : Sarkozy d'abord, Fillon ensuite ?

C'est ainsi que les réseaux sociaux ont bon dos !
A chacun de se faire son opinion. Mais les Français éternels dindons de la farce, avec leurs 86 803 relais (dixit ODOXA) sur les réseaux sociaux, n'auraient-ils pas simplement été utilisés pour servir la campagne électorale d'un Macron machiavélique ?
                 
Malinx le lynx !
               



Dernière édition par Calculette le Jeu 18 Jan - 12:49, édité 22 fois
avatar
Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4558

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum