Omar m'explique son islam sunnite

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Citation et généralités Omar m'explique son islam sunnite

Message par Calculette le Ven 4 Nov - 16:50

Omar a écrit:Nous devons dévoiler aux non musulmans nos pensées: si je n'aime pas Charlie Hebdo, ce qui est le cas, je ne vais pas te faire croire le contraire. J'embrasse le Coran et tout ce qu'il englobe sans rien renier. Je préfère dire aux gens ce que je pense pour qu'il n'y ait pas de surprise, c'est pour cela que je vomis la taqiya...  Les gens, avec moi, ne seront jamais pris au dépourvu ou en traîtrise sur mes convictions.
C'est en ces termes qu'en toute confiance et à ma grande surprise, Omar qui se définit comme "sunnite orthodoxe" a gentiment et sans langue de bois, accepté de m'expliquer son islam. Après 5 ans de recherches infructueuses, il me semble avoir enfin trouvé une perle rare qui lève le voile sur un certain islam en France.

Calculette@LaMutine

NB Une interview plus qu'un dialogue qui se poursuivra en fonction des disponibilités d'Omar et moi même. On parle de "façon de penser" Aucun propos irrespectueux vis à vis des intervenants ne sera toléré. Merci chers lecteurs de votre compréhension.


Dernière édition par Calculette le Lun 14 Nov - 19:46, édité 8 fois

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4427

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Citation et généralités Apostasie - secrets mortels - Libre arbitre - soumission

Message par Calculette le Sam 5 Nov - 1:01

Omar a écrit:Tout individu est libre de choisir sa religion ou d’en changer. - L’on ne peut exercer de contrainte sur un apostat.
Tu sais bien Omar que dans le coran, Allah maudit l'apostat et que les hadiths sont unanimes pour appliquer la peine de mort (au choix du bourreau)




  1. Peux-tu m'expliquer ta conception de l'apostasie ?

    Omar a écrit:Chère Vero, il y a une grande ignorance de part et d'autre sur l'apostasie. Lorsqu'un musulman quitte la religion, il a usé de son libre arbitre comme ce fut le cas lors de sa conversion. Là où la peine de mort est applicable, et j'y suis totalement favorable, c'est quand une personne quitte la religion puis révèle des secrets ou combat militairement les musulmans. Un soldat français qui serait surpris pour intelligence avec l'ennemi en révélant des secrets ou des positions stratégiques à l'ennemi serait immédiatement fusillé, le code militaire est explicite la dessus. Si un musulman quitte l'islam pour une autre religion que bien lui fasse.
    "Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers." (Coran 21:107)
    "Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Dieu. Et quiconque tourne le dos... Nous ne t’avons pas envoyé à eux comme gardien."Sourate 4, 79 - 80
    Ce n’est pas à toi de les guider (vers la bonne voie), mais c’est Dieu qui guide qui Il veut." Sourate 2, 272
    Et si Dieu voulait, Il pourrait les mettre tous sur le chemin droit. Ne sois pas du nombre des ignorants. Sourate 6, 33 - 35

  2. Secrets mortels
    Ne pas mentir mais dissimuler... "des secrets"  Mises à part les tactiques djihadistes purement "militaires",  rien ne me semble "secret" dans l'islam : tout est écrit, suivi à des degrés divers et constaté dans les faits...
    En conséquence, quelle pourrait bien être la nature exacte des "secrets" détenus par un apostat qui, s'il les divulguait, le condamnerait à mort ?
    Omar a écrit:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    La question de l'apostasie secoue la toile depuis des années. Deux camps s'affrontent, ceux qui considèrent que l'Islam appelle à tuer les apostats et ceux qui considèrent que l'Islam ne condamne pas à mort systématiquement les apostats. J'appartiens à ce second camp et je m'explique sans langue de bois.
    Ici > [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

  3. Conversion ou bien ré-islamisation -radicalisation ?
    Tu me parles de "conversion" mais il s'agit plutôt de ré-islamisation car, c'est bien connu, la culture musulmane imprègne l'enfant dès le berceau. Si je prend ton cas Omar, né dans une famille musulmane, tu te disais "athée" avant de rencontrer, suite au décès de ta grand mère, le Frère musulman Tareq Oubrou imam de Bordeaux. Mais enfin tu étais déjà naturellement imbibé de la culture musulmane et donc particulièrement vulnérable à la ré-islamisation et à la radicalisation...
    Un jeune "musulman ne peut être "athée"  En y réfléchissant bien, qu'en penses-tu ?

  4. Libre arbitre ou violation des libertés individuelles ?
    Sais-tu  cher Omar, que j'ai lancé [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] un sondage pour la protection par l’État des Français ex-musulmans, ceux que l'oumma désigne comme apostats ? Un individu qui nait dans un pays musulman ou une famille musulmane ou de père musulman puisqu'il est de facto considéré comme "musulman" et  par l'oumma, comptabilisé comme tel même s'il a délibérément choisit l'athéisme, ne croit pas en sa religion d'origine ni en aucune autre, et ne pratique pas le rite musulman, ou tout juste pour faire semblant et avoir la paix  ?
    De quel "libre arbitre" un musulman peut-il jouir s'il veut quitter l'islam ?

  5. Libre arbitre ou soumission ?
    Omar, tu "vomis la taqiya" et ne mens pas.  A mon avis, c'est tout à ton honneur mais cela ne me semble pas très halal : tu ne mens pas même au risque de freiner la propagation de l'islam ? Le mensonge, la dissimulation -taqiya- sont préconisés dans le coran et les hadiths dans le cas où cela sert l'islam -religion- et l'Islam -communauté musulmane et l'extension de la Terre d'islam (Dar al islam)-.
    Exercer ainsi ton libre arbitre, ton indépendance, n'est-ce pas un comportement bien éloigné de la soumission exigée par l'islam ?

  6. Priorité à la charia ou aux lois de la démocratie ?
    "Là où la peine de mort est applicable, et j'y suis totalement favorable, c'est quand une personne quitte la religion puis révèle des secrets ou combat militairement les musulmans." écris-tu. Pourtant Omar, tu es Français est le revendique à 900%. Or la loi du 18 septembre 1981, a aboli la peine de mort après 2 siècles de négociations tumultueuses ...
    Comment peux-tu parler de peine de mort pour une question censée concerner une croyance religieuse ?

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4427

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum