"sauver toute l'humanité" ou "qu'ils soient tués, ou crucifiés" Coran 5.32-33

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

11082016

Message 

Islamisme "sauver toute l'humanité" ou "qu'ils soient tués, ou crucifiés" Coran 5.32-33





"...qu'ils soient tués, ou crucifiés..." (coran 5.33) ou "Tuer un homme, c’est comme tuer toute l’humanité et sauver un homme c’est comme sauver toute l’humanité"
Ce verset 32 sourate 5 (jamais sourcé) circule dans les médias "islamophiles" et sur les réseaux sociaux. Il est censé accréditer la thèse abracadabrante d'un islam "pacifique". Évidemment, c'est un faux ! Les verset 5.32 et 33 authentiques du Coran démontrent combien ceux qui diffusent sciemment cette contrefaçon sont hypocrites sinon bien naïfs. Examinons la version originale et intégrale pour constater qu'il n'est malheureusement pas question de "sauver toute l'humanité" mais exactement, de supplicier tous ceux qui refusent la soumission à l'islam.


Coran - Sourate 5 La table servie (Al-Maidah) Versets 32 et 33
5.32 C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.

5.33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,
source

Coran 5.32 Allah parodie la réflexion humaine
Le Coran, livre "envoyé par Allah à Muhammad" au 7ème siècle fait ici référence au Talmud, texte juif rabbinique et fruit de réflexions théologiques antérieur au coran d'au moins 4 siècles. Le Talmud n'a pas la prétention d'être "révélé" comme prétendument le Coran: c'est l'étude fondamentale des textes bibliques de l'Ancien Testament hébraïque. Allah parodie donc là le Talmud: il transforme l'attachement viscérale des juifs à la vie humaine... en supplice du "coupable d'injustice" envers l'islam.
N'est-il pas étrange pour un dieu de reprendre "à son compte" du Talmud, les conclusions... humaines ?

Extrait du Talmud : Traité Sanhedrin, chapitre 5, Mishna 5
(…) C’est pour cela que l’homme (Adam) a été créé seul, pour t’apprendre que celui qui ôte la vie à un fils d’Israël, détruit un monde entier; et celui qui sauve la vie d’un fils d’Israël, sauve un monde entier. (…)

source
 
Qui est ce dieu qui livre le non-musulman à ses tortionnaires contredisant le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, "le Dieu des vivants"?
Dieu a conclu une Première Alliance avec "Son peuple élu" juif...(Ancien Testament) Puis Il l'a "élargie" par Jésus-Christ dans la Nouvelle Alliance "universelle" en l'Église chrétienne (Nouveau Testament): "Nos messagers" désignent dans ce verset coranique 5.32, les prophètes juifs de la Bible, d'Abraham jusqu'au messie Jésus de Nazareth. Or il est écrit dans l'Ancien Testament "Tu ne tueras point" (Exode 13)
Plus pacifique encore dans le Nouveau Testament, Jésus recommande le pardon et la réconciliation avec le frère en humanité avant la prière (Matthieu 5. 23-24)

Mais Allah lui n'est pas de cet avis, bien au contraire :
"ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager" désignent dans le Coran tous ceux, juifs ou chrétiens et tout fidèle d'autres religions ou philosophies ou idéologies... qui simplement refusent de renier leur foi (ou certitude) pour se soumettre à l'islam.
Ceux "qui sèment la corruption" sont ceux qui dénoncent l'imposture mahométane (NOUS les islamo-lucides) et/ou font du prosélytisme pour leur paroisse au détriment de l'islam comme par exemple le Père Hamel décapité à Saint Etienne du Rouvray...
L'"énorme châtiment(...) pour eux" prévu par Allah dans le verset 5.32  se passe de commentaires. Les détails des cruautés qui abondent dans le coran et les hadiths trouvent leur illustration dans les méthodes barbares des États islamiques et du califat de Daesh en particulier.

Est-ce le musulman, mercenaire d'Allah ou est-ce Dieu qui  "DONNE LA VIE" ?
A noter aussi qu'ici, c'est le musulman qui juge conformément à la charia (loi d'Allah) et qui "donne la vie" à l'innocent ...en ne le tuant pas ! "quiconque lui fait don de la vie" Dans le Talmud, il s'agissait de "sauver une vie" et non pas de la donner... Quant aux Évangiles, il est question d'offrir la Vie éternelle: "Car comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils," (Jean5.21-22)

Calculette@LaMutine
Boutons de partage en marge. Merci ! 💙💐

NB


  • Ce verset 5.32 accrédite aussi le fait que l'islam a été mis au point par la secte des judéo-nazaréens, dissidents du judaïsme comme le prouvent les dernières découvertes scientifiques résumées ICI.
  • Autre approche et même conclusion sur le verset dit "pacifique" dans "Des outils pour cerner l'islam"
  • Dans cette version papier plus exégétique, il n'est pas question de "donner la vie" en ne tuant pas, mais de "rendre la vie" ...  

Coran - Version pour l'Occident vs Version originale

  • Coran 5.32-33"Sauvez toute l'humanité" ou "qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou..."
  • Coran 6.151"Ne tuez pas" ou "tuez en toute justice"


Dernière édition par Calculette le Sam 15 Oct - 17:47, édité 26 fois

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4437

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

"sauver toute l'humanité" ou "qu'ils soient tués, ou crucifiés" Coran 5.32-33 :: Commentaires

Message le Lun 5 Sep - 17:46 par Calculette

Abbé Guy Pagès a écrit:"« C’est pourquoi nous avons prescrit aux fils d'Israël que quiconque tuerait une personne qui n’a pas elle-même tué ni répandu la corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les humains… (Coran 5.32) ». Ce verset, souvent cité pour faire accroire à « l'humanité » du Coran, reprend un enseignement talmudique sur l'interdiction du meurtre entre Juifs : « Celui qui tue une âme d’Israël, c’est comme s’il avait tué tout un monde. » . Or, loin de reconnaître l’universalité du genre humain et de promouvoir le respect de tout homme, ce verset les restreint lui aussi aux dimensions du groupe musulman en excluant le coupable de « corruption », c’est-à-dire le suspect d’insoumission à l’ordre islamique. Ce verset ne nie donc pas le devoir de tuer les non-musulmans, coupables de la pire corruption qui soit, celle de n’être pas musulman (Coran 4.89 ; 5.33,37 ; 9.3-6,14,29,36). Et le Coran ne requiert pas même pour justifier leur massacre que les « coupables » aient conscience de leur « crime (Coran 2.6,9,12 ; 9.30) »… A l’inverse, celui qui laisse en vie un tel coupable, n’est-ce pas comme s’il corrompait toute la terre ?"


source

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum