FRANCE : L’abbé Loiseau Si l’"islam modéré" rejette tout ceci,...

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christianisme FRANCE : L’abbé Loiseau Si l’"islam modéré" rejette tout ceci,...

Message par Calculette le Sam 5 Mar - 17:11

Lu sur le site de la communauté des Missionnaires de la miséricorde

Propos forts de l’abbé Loiseau sur l’islam dit "modéré"
publiés le 17 octobre 2014

Face aux événements dramatiques de l’Irak et de la Syrie avec la barbarie du califat islamique, il est de bon ton que des autorités spirituelles, morales ou politiques rappellent que cet islamisme sectaire n’a rien à voir avec le véritable islam modéré. Alors prenons au mot ces autorités et permettez-moi une réflexion : envisageons réellement cet islam modéré qui serait une religion de paix respectueuse des personnes, de la liberté, des lois et des nations. Ainsi, si l’on souhaite que la conception « d’islam modéré » ne soit pas une tromperie, il faudra accepter un certain nombre de condamnations ou de révisions.

L’islam modéré devra considérer le dogme fondamental de la parole incréée (le Coran) qui explique la révélation du Livre sans aucune médiation de la raison humaine. La Parole incréée étant la totalité de la Révélation d’Allah (un exemplaire du Coran est au ciel), les tentatives d’exégèse ou d’herméneutique pour modérer les versets violents deviennent impossibles car le langage d’Allah est irrésistible, il est suffisamment puissant pour toucher le cœur et l’intelligence de chaque croyant... L’islam modéré devra donc envisager le rôle de la raison humaine dans la compréhension de la volonté d’Allah car Dieu ne saurait ordonner le mal et la violence. La prédestination voulue par Allah doit conduire au triomphe de l’islam sur le monde des infidèles.

L’islam modéré devra refuser l’attitude fondamentale du musulman qui consiste à imiter tous les faits et gestes du Prophète. Comme le Coran et les Hadiths présentent Mohamed comme chef de guerre, égorgeant les prisonniers, ordonnant la lapidation ou la violence envers les femmes, encourageant l’esclavagisme, tuant les mécréants, épousant 18 femmes, et favorisant la pédophilie par son mariage avec une petite fille de 6 ans, il va donc de soi que les prêches modérés interdiront d’imiter ces actes.

L’islam modéré aura à cœur de condamner le djihad,6ème pilier de l’islam considérant la guerre comme nécessaire afin que le monde entier devienne terre d’islam. Il condamnera ainsi le développement de l’islam qui s’est réalisé par une guerre de conquête, tuant les mécréants ou instituant le statut de dhimmitude, obligeant les autres religions à disparaître progressivement. Il refusera par conséquent de considérer les pays non musulmans comme terre de combat.

L’islam modéré condamnera la fusion du spirituel et du temporel qui se manifeste à travers l’application de la Charia (entre autres : femmes battues, lapidées, mains coupées, esclavagisme, mariages forcés, dhimmitude pour les autres religions, etc..)
Il condamnera aussi les quatre grandes écoles juridiques favorables à l’application de la Charia : les écoles hanafistes, malékites, chafiites et hanbalites. Dans cette opposition à la Charia, l’islam modéré refusera tous les versets du Coran qui considèrent la femme comme agent de Satan ou étant une esclave sexuelle.

L’islam modéré refusera la théorie de l’abrogation des versets du Coran (2, 106). Un verset paisible de la Mecque peut être remplacé par un verset ultérieur et violent de Médine. L’islam modéré condamnera tous les versets du Coran qui appellent à la haine et aux meurtres des juifs et des chrétiens (9, 31). Il refusera le terme d’associationnistes pour les chrétiens (ceux qui associent l’humain à Dieu) car cela est considéré comme le péché le plus grave méritant la mort.

L’islam modéré refusera dans le domaine politique et législatif toute supériorité de l’Oumma et de la Charia sur la nation car sinon la communauté musulmane sera en perpétuel conflit voire en guerre civile avec sa patrie si celle-ci n’est pas musulmane.

L’islam modéré refusera les promesses de paradis voluptueux et sensuel pour les martyrs du djihad car sinon les musulmans seraient tentés par le terrorisme pour jouir des biens du paradis.

L’islam modéré rejettera l’insistance incroyable du Coran et des Hadiths sur tous les rituels de purification extérieurs. En effet la religion n’est plus alors une relation spirituelle et intérieure avec Dieu apportant la paix de l’âme et une conversion morale, mais un nombre astronomique de lois purificatrices pour le corps et la vie sociale. Seul un état islamique permettrait de vivre pleinement de ces lois purificatrices.

L’islam modéré aura à cœur de condamner publiquement les persécutions et les violences inouïes dans beaucoup d’états musulmans pour cause de blasphème ou d’immoralité.

L’islam modéré rejettera la Takyia (l’art du mensonge et de la dissimulation) vis-à-vis des mécréants et des infidèles.

Ainsi, si l’islam modéré rejette tout ceci, alors nous aurons peut-être une religion de paix.  
J’ai rencontré des musulmans modérés mais ils ne connaissaient pas l’islam ou alors ils ont quitté l’islam. L’islamisme puise sa doctrine dans les textes fondateurs.



Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4427

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum