Halal : le djihad se nourrit de laïcité

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

19082015

Message 

Islamisme Halal : le djihad se nourrit de laïcité




Publié aussi sur Boulevard Voltaire

Halal : le djihad se nourrit de laïcité



C'est la rentrée, la crispation s’exacerbe autour du porc à la cantine. La circulaire de 2011 est pourtant limpide: «Le fait de prévoir des menus en raison de pratiques confessionnelles ne constitue ni un droit pour les usagers ni une obligation pour les collectivités» La Laïcité devait préserver la paix civile et l’ordre public mais chacun en brandit un ersatz à sa convenance. L’irrespect ne vient pas d’une «religion» par définition spirituelle, intime et inoffensive mais de l’idéologie agressive des théocraties orientales : cet islam politique qui revendique sournoisement ses conquêtes sous l’étendard d’une laïcité halalisée  faite de hijabs au vent, sinistres niqabs, inflation de mosquées, prières de rue, exigences et victimisation indécentes…

 «Nous n’appelons pas les repas sans porc  ‘repas de substitution’, car cela donne un caractère religieux» déclare Jean Louis Bianco qui préside le très officiel Observatoire de la Laïcité.  Plutôt que d’affronter la réalité du djihad, on la nie de toutes ses forces préférant la noyer avec le christianisme et le judaïsme dans le fourre-tout  baptisé «les religions». La subversion bat son plein où mensonges et amalgames nourrissent une propagande «anti-islamophobie». Mais celle-ci se heurte à l’instinct de survie des Français : ils savent qu'une religion authentique ne s'impose pas. Tous perçoivent le catholicisme comme un ancrage fondamental de notre civilisation, à commencer par ceux qui veulent l’abattre.

Et oui, notre République est le fruit de la sécularisation des Évangiles. Le chrétien jouit de la Liberté de penser et d'agir selon l'inclination de son cœur et la raison. Néanmoins, il se pliera naturellement aux lois civiles républicaines car sa Liberté s'arrête où commence celle des autres. La parabole des Talents lui a enseigné l’Égalité de valeur pour chaque être humain riche ou pauvre, blanc ou noir, homme ou femme, malade ou bien portant, croyant ou pas... la «récompense» couronnant non ce qu’il est, mais ce qu'il fait -ou pas- de ses qualités personnelles et ses défauts.  Dans la République cela se traduit par l'égalité devant la loi et la juste rétribution de son travail. Quant à la Fraternité, elle est universelle «Tu aimeras ton prochain comme toi-même». Dans la République, la fraternité fonde la solidarité (Le contribuable élevé au rang de saint républicain en sait quelque chose). Le catholique est laïc deux fois : par conviction religieuse et différenciation d’avec le clergé. Il accepte donc sans aucune difficulté la Laïcité républicaine, rendant naturellement «à César ce qui est à César» et sachant «prier le Père dans le secret»

A contrario, imposer son paradigme est dans la nature même de l'islam.
La laïcité devient «le respect et l’égalité de toutes les religions». Le concept même reste inaccessible tant il est vrai que la charia «loi divine» supplante dans sa pratique toute loi humaine. Une divinité fait la loi ! Et pas n’importe laquelle : la notion de «liberté» s'incline dans la soumission au dieu tyrannique du coran, suivant le modèle peu recommandable de son prophète. Tandis que la spiritualité s’exerce dans le barouf, l'égalité devient chasse gardée des seuls islamistes - mâles de préférence. La femme se voile et obéit. Le Français musulman est ré-islamisé puis recruté, l’apostat condamné, le non-musulman méprisé. La fraternité n'existe qu'entre musulmans et ne vise qu’un objectif : islamiser la République !



Les Français ont peur de l’irresponsabilité coupable des politiques plus encore que des élucubrations mahométanes. La logique de consensus des «pacifistes» les tétanise, celle de la collaboration qui installa naguère le régime de Vichy.  Ils mesurent le degré de légèreté d’une  Christiane Taubira qui officialise la kafala islamique en France ! Voilà pourquoi les Français s’accrochent désespérément à la Laïcité qu’on leur arrache. Voilà aussi pourquoi il y a un regain de religiosité dans notre pays. Mais cela appartient à Dieu…

Calculette@LaMutine
Boutons de partage en marge à gauche en haut. Merci ! 💙💐

En réponse à Philippe Doucet, député PS du Val d'Oise chargé de la laïcité pour le groupe socialiste à l'Assemblée et coanimateur du groupe de travail « laïcité » au Parti socialiste dans "Marianne : Contre tous les intégrismes, vite une grande charte de la laïcité "

01/09/15 Merci à @DubiefMarc pour son "alerte info"



Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4437

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Halal : le djihad se nourrit de laïcité :: Commentaires

Message le Mer 6 Avr - 23:09 par Calculette

A lire conseillé par @DubiefMarc
>
Une autre histoire de la laïcité
Jean-François Chemain

L'histoire de la laïcité selon l'opinion commune est celle d'États se libérant de la tutelle des religions. Mais l'examen des faits dément une telle vision et Jean-François Chemain constate ici que ce combat d'émancipation fut bien souvent celui de l'Église pour échapper à la mainmise des États aspirant à contrôler la religion pour mieux contrôler les consciences. D'étape en étape, l'auteur établit le chemin d'affranchissement de l'Église d'abord de la prétention d'un empereur universel à être chef de l'Église universelle, ensuite des multiples tentatives politiques d'éradication pure et simple, notamment par la création d'Églises nationales et schismatiques. La Révolution française marque un moment de cette lutte entre création d'une religion officielle et athéisme, puis catholicisme d'État dénoncé par les catholiques eux-mêmes. Alors que le débat est plus que jamais d'actualité, l'auteur établit l'origine évangélique de la laïcité : la laïcité est un principe d'origine chrétienne que l'Église a dû arracher de haute lutte ; elle ne saurait lui être opposée, peu ou prou, pour la réduire au silence par laïcisme sectaire ou théocratie islamique.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum