"Franc-Maçonnerie et Islam" par Serclase

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Islamisme "Franc-Maçonnerie et Islam" par Serclase

Message par Calculette le Mar 2 Juin - 15:04

Franc-Maçonnerie et Islam

Ce n'est pas une bête question de posture. Pour le top des loges, c'est un enjeu vital à l'aune de ce qu'elles considèrent comme leur rôle dans la société d'aujourd'hui.

L'islam a été utilisé par la franc-maçonnerie (et des factions radicales de la gauche) à des fins anticléricales. Son introduction dans nos société a permis de changer de paradigme. On ne parle plus de "LA religion" (la dominante, puis celle qui sera de par sa nature toujours très minoritaire, le judaïsme), mais DES religionS, ce qui donne l'impression qu'il y a une myriade de cultes alambiqués qui se contredisent tous. Face à cela, le citoyen lambda déjà socialement sécularisé est découragé d'entreprendre toute démarche spirituelle; la spiritualité n'est pas sérieuse, seul le culte du pouvoir terrestre l'est (le laïcISME).

La deuxième fonction anticléricale de l'islam pour la franc-maçonnerie est l'opportunité de faire une campagne de comparaisons diffamantes. Ainsi, tout ce qui peut être reproché à l'islam (exigences sur le lieu de travail, dans l'espace public, etc.) est reproché aussi au christianisme via l'instrument rhétorique "des religions"; ce sont des problèmes "de la place des religions dans la société".
Voltaire savait très bien que le coran ne tient pas debout (on peut facilement démontrer que ce n'est pas "la parole parfaite" de Dieu) et que les coutumes venant des hadiths sont barbares. Mais la moquerie de cette religion a fait place chez ses successeurs franc-maçons (par ex. Lord Byron) a une admiration béate censée amener l'islam dans nos consciences et permettre les comparaisons pour in fine se dissocier du religieux.
Aujourd'hui, on laisse à chaque fois planer le doute sur l'origine de méfaits, d'attentats à caractère religieux: le but d'amalgame existe plus que jamais. Et les conclusions sur la "barbarie" s'étendent à l'ensemble des religions, mais encouragent surtout la haine antichrétienne dans certains milieux progressistes, ceux qui ont tendance à parler à tort et à travers des Croisades, de l'Inquisition, etc.

Le problème est que la singularité de l'islam dans ce cadre est devenue bien trop évidente. Le nombre d'attaques et de risques est exponentiel. C'est pourquoi les médias, puis les politiciens libéraux/progressistes ont dû se mettre à parler de l'islamISME (qui supposément n'a rien à voir avec l'islam mais c'est un néanmoins un voile assez transparent).

La vérité est que les loges impliquées (c'est un phénomène plutôt concentré sur le monde francophone et le Grand Orient de France), n'ont jamais su mesurer la portée messianique de l'islam (c-à-d "amour de ceux qui sont dedans, haine cumulée de tout ceux qui sont dehors" comme disait Freud sur le fascisme + mission de conquérir la planète entière rapidement pour le retour du messie, le Jésus non-mort des Judéo-Nazaréens). Les Loges n'ont jamais su n'ont plus se rendre compte des forces géopolitiques qui se cachent derrière (Arabie Saoudite, la guerre US contre l'Iran chiite) et, somme toutes, de la dangerosité du systématisme musulman importé chez nous.

C'est pourquoi la petite expérience a pété dans la figure de ses alchimistes franc-maçons et est maintenant hors de contrôle. Les efforts actuels pour propager "le vrai islam", soit un islam modéré par un forcing médiatique n'ont d'effets que sur les non-musulmans qui n'en deviennent que plus béats. Pour récupérer l'influence qu'ont aujourd'hui des puissances étrangères sur les communautés ethniques et les mosquées, c'est trop peu trop tard.

Résultat: situation de crise pour la franc-maçonnerie, elle cherche des grandes nouvelles stratégies qui la sauveront (en vain, il me semble). Le remue-ménage ne passe pas inaperçu, même, surtout à l'échelle de ses très discrets initiateurs.

Note de fin: ceci n'est pas une théorie du complot mais une élaboration sur des réflexions politico-historiques que j'ai depuis des années. Il s'agit de diffusion normative et, de l'aveu même des journalistes, le Grand Orient de France a une très grande influence sur la direction de France Télévisions, qui n'est autre que le média dominant dans le monde francophone.
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4487

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum