A Karim Bey Smail : idéologie et religion, il faut "trancher" l'islam pour de bon !

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Islamisme A Karim Bey Smail : idéologie et religion, il faut "trancher" l'islam pour de bon !

Message par Calculette le Mer 13 Mai - 11:43

14/05/2015 Mise à jour : Mes trois commentaires suite à cet article de Karim Bey Smail ont été virés geek


A Karim Bey Smail : idéologie et religion,  il faut "trancher" l'islam pour de bon !


En réponse à l'article de Karim Bey Smail sur le Huffington Post "Critiquer l'islam n'est pas gage de racisme"

Votre démarche est louable et courageuse Monsieur Karim Bey Smail mais je crains qu'elle soit vaine tant que les Français musulmans -que je différencie des "musulmans français"- seront incapables d'expliquer comment ils arrivent à "concilier" l'adhésion à leurs textes sacrés avec la République et ses fondamentaux.

Il est une évidence incontournable si l'on prétend lutter vraiment contre "l'homophobie, la misogynie, le racisme religieux et la haine de la libre conscience des autres": la soumission -signification du mot "islam"- à l'idéologie islamique reste intellectuellement, raisonnablement, moralement et dans les faits, en parfaite contradiction avec les valeurs de l'Occident judéo-chrétien et laïque, dont la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

La parole vous l'avez et vous l'avez toujours eue en France. Cependant pour nous, républicains français, tant d'interrogations restent suspendues à des "slogans" vides de sens: "ce n'est pas l'islam, ça n'existe pas, c'est contraire à notre religion"... alors que "cela" justement n'est que la stricte application du Coran et de la sunna, pour peu qu'on daigne s'y intéresser.
L' islamisme commence par le port du hijab et du qami dans l'espace public. Il se poursuit par les prières de rues, l'exigence du halal dans les cantines, la multiplication des mosquées et la diffusion grand public d'une littérature salafiste, les manifestations au cris de "mort aux juifs et aux chrétiens"... L'islamisme atteint son apogée dans le terrorisme en Europe et dans le Monde Occidental. Il est couronné par l’État Islamique.

"Nous devons tous nous libérer de ces mécanismes "bactériens" de rejet de l'autre", dites-vous. Ce me semble être un diagnostic erroné et donc une thérapie inappropriée. Il n'y a pas de "rejet de l'autre" mais un rejet de l'islam ! C'est une réaction naturelle et spontanée de survie de nos libertés si chèrement acquises au prix du sang et des larmes. 
 
Idéologie et/ou religion,  il faut "trancher" l'islam pour de bon !
Bon courage à vous Monsieur Karim Bey Smail.

Calculette@LaMutine
Boutons de partage en marge à gauche en haut. Merci ! 💙💐

Critiquer l'islam n'est pas gage de racisme Publication:

Critiquer l'islam n'est pas gage de racisme
Publication: 12/05/2015

RELIGION - Je suis sidéré par la confusion des lignes politiques qui font face au trauma du 7 janvier. Critiquer l'islam n'est pas gage de racisme, et je trouve légitime que la société civile interroge ses citoyens de confession musulmane. Il nous suffit de répondre et nous le ferons vaillamment quand on nous donnera la parole.

Il est pourtant si simple de faire la différence entre les intentions d'un Ménard et d'une Caroline Fourest... Pourquoi s'échine t-on à vouloir empêcher l'Amalgame Français ? Où est l'alliage Républicain ? Où est sa forge qui de petits bouts de peuple fait des citoyens ?

Chers, messieurs Todd et Caron, vous nous mettez en danger en vous interposant entre ceux, qui réclament un positionnement citoyen et ceux qui souhaitent cultiver des archaïsmes et développer une conscience haineuse de la France et de la modernité. Sous l'ombre bienveillante d'une république léthargique qui ne veut pas comprendre, que ce qui a sévit en Algérie, est sur notre sol et pousse avec force et vigueur.

Je pense que nous sommes en mesure de faire la différence entre la critique constructive et la haine. Je ne trouverai rien de plus insupportable que de rester avec des stigmates de bêtise comme dans un enclos, relativiste et paternaliste, ayant pour barrières : l'homophobie, la misogynie, le racisme religieux et la haine de la libre conscience des autres.

Peu importe qu'ils soient pratiqués par l'extrême droite, l'extrême gauche ou les islamistes. Il faut les combattre avec le fer de la raison, non pas pour les convertir à la "religion" républicaine, mais pour convaincre les abstentionnistes de la citoyenneté, car le devoir de Fraternité est un devoir subtil et sublime, atrophié et nié en république.

Nous devons tous nous libérer de ces mécanismes "bactériens" de rejet de l'autre.

Si je pouvais faire passer une idée à ceux qui rêvent de réforme de l'islam ; C'est bien le contraire qu'il nous faut. Ce qu'il nous faut, c'est une contre réforme ! La réforme de l'islam a produit Daech et la mise en concurrence du sunnisme, chiisme, salafisme, wahhabisme et d'autres sectes qui se sont constituées dans un aggiornamento mortifère. Un alignement à la bêtise prostatique la plus virulente, une dérive vers des projets sataniques parce que sanguinaires et tout cela dans une réforme viriliste de l'islam qui s'est sclérosée dans la forme phallocratique la plus brutale qui soit.

Ces contres valeurs que l'on trouve, aussi bien chez les Français de souche identitaire ou de souche religieuse fortement corrosives. Que l'on soit : raciste, homophobe, misogyne, intolérant à la liberté de conscience, de pensées, anti-sémite ; On est un militant de la bêtise.

Les musulmans ne seront pas les seuls à devoir témoigner d'une fraternité qui ira au-delà, de la religion, de la couleur de peau, de l'orientation sexuelle et le mépris de genre. Il va nous falloir "opprimer" intellectuellement les tenants de toutes pensées ennemies du vivre ensemble. Là où vous voyez du racisme "dans" Charlie, je n'y vois qu'un énième cri de ralliement, qui depuis Spartacus fait lever les humains de bonnes volontés. N'empêchons pas l'Amalgame Français de se faire. N'opposons pas nos forces et nos intellectuels. Nous sommes la risée de ceux qui ont armé nos enfants, contre la République.

Chaque minorité subit à travers le monde et pour l'heure. Il nous est encore possible de dialoguer, ici et de marcher dignement même avec voile ou barbe. Comment pourrai-je réclamer du respect, tant que des yazidis, des chrétiens d'orient serons massacrés, comme sont massacré des musulmans en Birmanie. Et je suis fier de ce peuple de France dont je constitue un tout petit maillon. Ce peuple qui n'a pas versé dans les "ratonnades" en réactions.

L'abattage rituel des hommes étancherait-elle la soif d'un Dieu violent ? Si j'avais trois secondes pour sauver un coran qui brûle ou une vie humaine, je ne perdrai pas un instant, je sauverai l'humain. M. Todd, M. Caron je comprends votre démarche et la partie en moi qui rêve de facilité, en pleurs de vous voir faire le guignol sur le champ de mines. Mais la partie en moi, qui sait que cela sera difficile et dangereux est bien plus grande, il ne s'agit pas d'étouffer la liberté d'expression, mais de responsabiliser la parole du mufti à Dieudonné, ou Soral et à tous les émetteurs de frustrations identitaires, qui nourrissent les carences de notre jeunesse.

Il nous faut nourrir cette jeunesse au sein de Marianne, dans un sursaut démocratique face à l'adversité mondiale, où nous venons de prendre une part symbolique très forte le 11 septembre, le 11 janvier, le 11 mars. Les laisserons-nous nous pourrir tout le calendrier ?

Je suis de cet islam là, et de cette République là, assaillies, par la maladie, ces cancers de l'homophobie, de la barbarie, de l'antisémitisme qui dévorent certains d'entre nous et nous avons besoins d'aide pour soigner le sens commun. Dire que les musulmans sont victimes est inaudible après le "blast" Charlie et j'attendrai le temps qu'il faudra pour que l'évidence du mal qu'a fait l'islamisme à l'islam s'établisse.

La grimant de terreur, c'est le monde qu'ils veulent dévaster. C'est un peu comme écouter les plaintes d'un fumeur cancéreux, qui continue à fumer, après une greffe du poumon. Alors arrêtons le déni et travaillons sur les solutions. La critique et le blasphème sont de nature à nous aider pour sortir l'islam de la superstition et libérer des peuples entiers de l'esprit de soumission.

Libérez l'islam de la soumission à la terreur islamique.

Alors oui, je critique l'islam, tu critiques, nous critiquons l'islam et je me joins à ceux qui demandent aux musulmans de témoigner de la Fraternité aux homos, aux juifs, aux libres penseurs, aux catholiques, enfin tout à chacun, c'est après cela, seulement que celui qui veut vivre dans l'ascétisme religieux trouvera la paix en terre de France. Il nous faut être dans la bienveillance mutuelle et cela passe par la liberté de critique, qui nous aidera tous à sortir de la médiocrité. Mais il faut faire le constat de cette médiocrité.

La bataille des idées s'organise, c'est confus, sans discipline mais de là à voir Todd se balader sur le champ de tir, je suis sidéré.


Dernière édition par Calculette le Jeu 14 Mai - 13:13, édité 2 fois
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4487

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Re: A Karim Bey Smail : idéologie et religion, il faut "trancher" l'islam pour de bon !

Message par Calculette le Mer 13 Mai - 16:40

Karim Bey Smail a écrit:"Vous avez donc un milliard et demi d'ennemis irréductible mais certaines confusions dans vos propos me rassurent. Aucune religion du monothéisme n'est né en France. Le judaïsme, Le christianisme étaient tout aussi allogènes et tout aussi violent pour la société civil que ne l'est l'islam. A ce compte là il nous faudrait des écoles de druides."
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4487

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Il n'y a d'islam en France que depuis 1962.

Message par Calculette le Mer 13 Mai - 17:34

"Aucune religion du monothéisme n'est né en France." (sic) dites-vous ?
Mieux que ça, la "France" est née du catholicisme !

Apprenez que l'acte fondateur de la nation Française a eu lieu à Noël de l'an 496 lors du baptême de Clovis, Roi des Francs ( qui signifie "libre")  C'est la "royale" conversion au catholicisme  qui a permis d'unifier un peuple de Gallo-Romains avec leurs vainqueurs, et de pacifier le royaume. Par conséquent si aucune religion monothéiste n'est née en France, c'est bien la religion catholique qui a unifié, pacifié et donné à notre pays, le nom de France !
Et ce, un siècle avant que naisse dans un coin de désert votre prophète.  Selon la sunna, Muhammad unifiera lui aussi mais dans le sang, une communauté supra-tribale d'adeptes de la Mecque et de Médine qui sera régie par "la charte de Médine" -livre d'Ibn Ishaq-

Concernant le judaïsme, le christianisme étant né de celui-ci (Jésus Christ et ses disciples étaient juifs) il est par essence lié à l'Histoire de France. Leur présence en Gaulle est attestée depuis le premier siècle et les juifs ont activement participé à l'Histoire et au rayonnement de notre pays.

L'islam n'est sur le territoire français que depuis 50 ans :
un siècle après l’apparition de cette nouvelle religion en Arabie, l'invasion sarrasine a été refoulée au bout de 20 ans en France. Les Arabes s'attarderont  durant presque un siècle dans la région de Narbonne et en seront finalement chassés en 972. Il n'y a de musulmans en métropole que depuis 1962.
Passons sur la "France fille aînée de l’Église", la succession des "Rois Très Chrétiens" et la "Déclaration Universelle des Droits de l'Homme qui est la "sécularisation des Évangiles"...il n'y a que l'islam qui soit allogène en France. Cela ne poserait pas de problème s'il n'était violent et liberticide par nature.

Vous prétendez regretter "l'homophobie, la misogynie, le racisme religieux et la haine de la libre conscience des autres" mais fuyez les vraies questions et par conséquent, les seules solutions.  J'en conclue que votre billet ronflant, n'est pas fait pour résoudre le problème mais pour l'alimenter.
Épargnez moi votre condescendance, je vous prie. Les seules "confusions" qui sautent aux yeux sont les vôtres Karim Bey Smail.  Et cela, contrairement à mes propos, n'est pas fait pour nous rassurer.

Cordialement.

La loi salique
V° siècle

La loi salique V° siècle:

Rédigée dans les dernières années du règne de Clovis, la loi salique est une succession d'articles qui s'enchaînent les uns après les autres, destinés essentiellement à régler les problèmes de procédure concernant les personnes et les biens. Le texte primitif sera plusieurs fois remanié jusque sous le règne de Charlemagne. Cette Loi restera pour l'essentiel en vigueur au royaume de France pendant mille deux cents ans.

"L'illustre nation des Francs qui a Dieu pour fondateur, puissante par les armes, constante dans la paix, profonde dans sa réflexion, corporellement noble, d'une pureté sans tache, d'une prestance sans pareille, intrépide, rapide, intraitable, récemment convertie à la foi catholique, indemne d'hérésie au temps où elle vivait à la manière des Barbares, sous l'inspiration de Dieu, a cherché la clé de la Sagesse, en désirant la justice et en restant fidèle à la piété.
La loi salique fut dictée par les grands de la nation...
Lorsqu'avec la faveur de Dieu, le roi des Francs Clovis, florissant, beau, illustre, reçut le premier baptême catholique, tout ce qui dans le pacte paraissait moins adapté fut amendé d'une façon lumineuse par Clovis, Childebert et Clotaire, par des décrets partout applicables.
Vive le Christ qui aime les Francs !
Qu'Il protège leur royaume !
Qu'Il éclaire leurs chefs de la lumière de Sa grâce !
Qu'Il protège leur armée !
Qu'Il affermisse leur foi !
Que le Seigneur des seigneurs, Jésus-Christ, par un don gratuit de son amour, leur accorde de jouir de la paix et du bonheur temporel ! Telle est cette nation dont la bravoure fait la force. Elle a rejeté de ses épaules en combattant, le joug très dur imposé par les Romains, et après avoir connu le baptême, les Francs ont recouvert d'or et de pierres précieuses les corps des saints martyrs que les Romains avaient brûlés ou décapités ou fait déchirer par les bêtes."

Prologue de la Loi salique, rédigé au VIII° siècle.
source : http://www.spiritualite-chretienne.com/France/fille_ainee.html

avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4487

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Re: A Karim Bey Smail : idéologie et religion, il faut "trancher" l'islam pour de bon !

Message par Calculette le Mer 13 Mai - 23:11

"il va falloir que nous qui somment taxé de harkis, de soumis a la république, de chiens de Marianne trouvions les ressources pour rassurer nos concitoyens sur la large adhésion à la démocratie, au principe laïque de la majorité de cette minorité.(sic)"
"Vos concitoyens" n'ont pas besoin d'être "rassurés sur votre fidélité à la république démocratique et laïque de la France".
Ils ont besoin Karim Bey Smail, qu'en tant que Français musulmans intégrés, vous preniez en charge ces islamistes et les fassiez rentrer dans le rang, ceux-là mêmes qui vous "taxent de harkis, de soumis a la république, de chiens de Marianne" avec tous leurs gourous du type Tariq Ramadan !
Ils ont besoin, la France a besoin, que vous vous joignez à leurs voix pour dénoncer et stopper l'islamisation de la communauté musulmane, de l'oumma !

"Vos concitoyens" soutiennent à fond les ex-musulmans ou réformateurs sincères de l'islam. Mais ceux-ci ne reçoivent aucun soutien de la part de "la majorité de la minorité" musulmane. Pourquoi ?

"Vos concitoyens" pensent que votre inaction, votre silence et (le mépris personnel que vous m'avez manifesté ci-dessus) sont sinon la pratique de la Taqiya, du moins une forme de soumission complice "Après tout si la France devient une République islamique ..."
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4487

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Re: A Karim Bey Smail : idéologie et religion, il faut "trancher" l'islam pour de bon !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum