ESCLAVAGE il aurait disparu si l'islam n'existait pas

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Islamisme ESCLAVAGE il aurait disparu si l'islam n'existait pas

Message par Calculette le Mer 29 Avr - 13:46

Bien que l'esclavage en Afrique même y compris de blancs soit une constante de l'histoire de ce continent , nulle évocation de celui-ci dans la Loi Taubira du 21 mai 2001 ! Pour cette femme bouffie d'orgueil et de sectarisme, seuls comptent les esclaves africains transportés par des européens. Pour elle comme d'ailleurs pour Boko Haram, les criminels ne peuvent être que blancs, et chrétiens de préférence !

Pourtant, tandis qu'il battait son plein sur le continent africain et en terres d'islam depuis des siècles, l'esclavage reculait en Europe du fait de l'extension du christianisme qui considère maîtres et esclaves comme égaux devant Dieu. Bien avant Louis le Hutin, au VIIème siècle Sainte Bathilde, Reine des Francs, interdit l'esclavage et le commerce d'esclaves sur ses terres.

Christiane Taubira veut donc écraser sous la culpabilité les "z'oreilles" comme on dit dans sa Guyane natale Difficile en ce cas d'assumer son allégeance à Jules Ferry, l’icône socialiste qui proclamait sans complexe que "les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures... Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures"  
Et pourtant...

Les esclaves blancs razziés par les musulmans furent plus nombreux que les Africains déportés aux Amériques

Les esclavagistes existaient avant même la construction des Pyramides ! L'esclavage est mentionné par la toute première société connue possédant une écriture : Sumer l'actuel Irak dès la fin du IVe millénaire avant Jésus-Christ. C'était une pratique courante, une institution établie de longue date dans les sociétés noires africaines: il permettait, comme le mariage, d'augmenter la richesse du groupe. Il s'est développé avec l'avancée de l'Islam et le trafic caravanier.

Dès le VIIe siècle, sans parler de conquêtes, les premiers raids arabes dans le Sahara approvisionnent les marchés aux esclaves.
L'Egypte comptait ses mamelouks, esclaves soldats chrétiens ou païens. L'Empire ottoman qui dominait le nord de l'Afrique à partir du XVIe siècle avaient ses janissaires chrétiens encasernés très jeunes, entraînés puis convertis à l'Islam, ou encore les filles pour les harem...

Jusqu'au XIXe siècle, pendant 3 siècles, les corsaires nord-africains (les barbaresques) capturent des esclaves blancs sur les côtes des pays européens et les navires européens : 1,2 million d'hommes européens plus combien de femmes disparues dans la traite des blanches ?
Elles ne seront jamais comptabilisées. "Les esclaves blancs razziés par les musulmans furent plus nombreux que les Africains déportés aux Amériques" précise le professeur Robert C. Davis.

Sans les négriers africains, pas de traite des noirs transatlantique. Sans l'Islam, l'esclavage aurait disparu.

Honteuse et criminelle, l'exploitation négrière par des européens de la fin du XVIIe au XIXe siècle n'a été que la continuation d'une pratique des autochtones depuis le VIIème siècle.

> La traite transatlantique n'aurait pas été possible sans la participation de négriers africains : lorsqu'ils débarquaient sur les côtes occidentales de l'Afrique, les marchands européens achetaient ou troquaient les esclaves noirs capturés à l'intérieur des terres. Et sur le littoral de l'Afrique de l'est, ce sont les marchands arabes, indiens, malais et même chinois qui venaient s'approvisionner auprès des intermédiaires noirs.



> L'esclavage est profondément ancré dans la tradition et la loi islamique. La traite arabo-musulmane s'étend sur 13 siècles.
"La plupart des millions d'hommes qu'ils ont déportés ont disparu du fait des traitements inhumains et de l castration généralisée (...) A titre de comparaison, si de nos jours près de 70 millions de descendants ou de métis d’Africains peuplent le continent américain, des États-Unis au Brésil passant par les Iles de la Caraïbe, seule une infime minorité de Noirs a pu survivre en terres arabo-musulmanes." Elle est ainsi décrite comme particulièrement monstrueuse par l’anthropologue de l'INSEE et économiste sénégalais le Tidiane N’Diaye dans son livre "Le génocide voilé". Aujourd'hui encore, la proportion d'esclaves en République islamique de Mauritanie est la plus haute du monde. 
Le principe est simple : Allah a permis la capture ou l'acquisition, donc vous pouvez vous en servir !

Voici quelques références coraniques et un hadith justifiant l'esclavage  

"Dieu vous a favorisés les uns plus que les autres dans la distribution de ses dons. Mais ceux qui ont été favorisés font-ils participer à ces biens leurs esclaves, au point que tous y aient une part égale? Nieront-ils les bienfaits de Dieu ?"Coran (16: 73)
"O prophète ! il t’est permis d’épouser les femmes que tu auras dotées, les captives que Dieu a fait tomber entre tes mains, les filles de tes oncles et de tes tantes maternels et paternels qui ont pris la fuite avec toi, et toute femme fidèle qui aura donné son âme (elle-même) au prophète, si le prophète veut l’épouser. C’est une prérogative que nous t’accordons sur les autres croyants." Coran (33:49)
"…Heureux sont les croyants...Et qui bornent leurs jouissances à leurs femmes et aux esclaves que leur a procurées leur main droite ; dans ce cas ils ne sont point à blâmer." Coran (23:1-6)
"Il vous est défendu d’épouser des femmes mariées, excepté celles qui seraient tombées entre vos mains comme esclaves : C’est la loi de Dieu à votre égard." Coran (4:28)

"Le prophète dit, 'Les esclaves affranchis appartiennent aux gens qui les ont affranchis." hadiths Bukhari (80:753)  


©Calculette pour Revolte.exprimetoi.com
Boutons de partage en marge à gauche en haut. Merci ! 💙💐

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4469

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum