"Chienly Hebdo: Le Pompier-Pyromane de la Maghrébophobie" Maglor.fr 27/11/2013

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Gauche "Chienly Hebdo: Le Pompier-Pyromane de la Maghrébophobie" Maglor.fr 27/11/2013

Message par Calculette le Dim 18 Jan - 16:29



par Mustapha Saha, conseiller de Lamdaoui, l'éminence grise de Hollande (alias "Arlette Colin") publié à sa demande dans les médias du Maghreb et de France dont MAGLOR.fr  le 27 novembre 2013

Charlie Hebdo, qui a fait de l'islamophobie sa marque de fabrique et de la « maghrébophobie » son fonds de commerce, revient à la charge. Après avoir dénigré méchamment Faouzi Lamdaoui, l'hebdomadaire satirique ressort dans son édition du 2013 le vieux fusil colonial pour tirer à vue sur El Watan.

Il n'est nul besoin de rappeler que ce journal francophone est connu et reconnu dans le monde entier pour son indépendance d'esprit, sa liberté de ton et sa rigueur d'analyse.

Depuis quand le fantasque Charlie Hebdo, spécialiste des frasques gigantesques et des parodies grotesques, se permet-il de donner des leçons de déontologie en matière de journalisme ?

Si Charlie Hebdo, pris en flagrant délit d'insinuations mensongères, ne parle plus que de «petites médiocrités» à propos de Faouzi Lamdaoui, le dénigrement faisant place ici à la dépréciation, c'est pour aussitôt enfourcher le gros cheval chauviniste en accusant le conseiller du président de la République française d'être à la solde de l'étranger.

Le seul conseiller élyséen, issu de la diversité, n'aurait ainsi pas le droit de disposer d'une voiture de fonction comme ses trente-huit autres collègues, et du seul fait de ses origines, ne pourrait être qu'un indigène de l'intérieur ou un agent double. Ce genre de calomnie ravive inutilement la guerre des mémoires et entretient cyniquement la haine sociale.

Charlie Hebdo, tombé dans le caniveau de la xénophobie, ne sait plus quoi inventer pour brouiller les pistes et justifier l'injustifiable. Le masque hideux du racisme dont il s'affuble, dans une logique délirante de transgression libertaire, le conduit jusqu'à caricaturer la garde des sceaux, Christiane Taubira, en guenon. La liberté de la presse est un droit imprescriptible, mais cette liberté devient liberticide quand elle s'attaque à la dignité humaine et creuse le lit aux pires exactions maurrassiennes.

Le même journaliste de Charlie Hebdo, connu pour son islamophobie obsessionnelle, reprend dans l'édition du 20 novembre 2013 de cet hebdomadaire, ses attaques contre Faouzi Lamdaoui, conseiller du Président français, en lui reprochant cette fois de bénéficier d'une voiture de fonction.

Comme si, du fait de ses origines, seul Lamdaoui parmi les trente-huit autres conseillers n'avait pas le droit de disposer d'un véhicule. Comme si la discrimination jusqu'au sommet de l'Etat, était inhérente à la diversité.

Charlie Hebdo n'hésite pas également à s'en prendre directement aux médias algériens dans un esprit colonial de la pire époque. Inutile de rappeler l'indépendance et la liberté totale dont notre presse fait un principe intangible et une éthique. Charlie Hebdo seul journal à avoir caricaturé Christiane Taubira en singe, ne connait plus aucune limite dans sa fuite en avant xénophobe.

Complément d'enquête Terrorisme : RÉVÉLATIONS stupéfiantes sur l'implication de l'Élysée
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4519

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum