Fonction publique : Ce ne sont pas les “services publics”, mais les organismes inutiles qu’il faut supprimer !

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fisc et Gaspillage Fonction publique : Ce ne sont pas les “services publics”, mais les organismes inutiles qu’il faut supprimer !

Message par Calculette le Mar 3 Déc - 16:11

Fonction Publique : Ce ne sont pas les “services publics”, mais les organismes inutiles qu’il faut supprimer ! par @Switchie5

"Le dernier sondage Ifop/Figaro est super mal présenté aux Français.
Ils veulent absolument me rendre fou ! Confirmant le ras-le-bol fiscal, le dernier sondage Ifop/Figaro, publié hier, indique que 61% des Français sont partisans d’économies budgétaires… Très bien : si diminuer le nombre de fonctionnaires ne semble plus effrayer les Français, c’est déjà un beau progrès. Mais le sondage nous dit : “une majorité (61%, + 17 points) estime qu’il est nécessaire de faire des économies quitte à fermer certains services publics”. C’est justement ce “quitte à fermer certains services publics” qui me rend dingue !

Une grande différence entre les “services publics” d’une part ; et la grande “bureaucratie ministérielle d’État” d’autre part
Comment peuvent-ils ne toujours pas avoir compris qu’il y a une grande différence entre les “services publics” d’une part ; et la grande “bureaucratie ministérielle d’État” d’autre part ? Et que c’est cette dernière qu’il faut en priorité tronçonner et découper à la hache pour faire des économies ! Ce sont deux choses complètement différentes.
Et il ne faut donc pas dire aux Français que pour faire les économies, il va falloir nécessairement “fermer des services publics”.
C’est idiot, contreproductif, et ça va tout bloquer. Donc commençons par ce qu’il est possible de faire : supprimons en priorité les organismes-bidon de la grande lustrine administrative. On verra ensuite comment on peut aller plus loin. Mais ne commençons pas par faire peur aux Français en leur disant que la contrepartie des économies ça va être ipso-facto la fermeture des services publics ! C’est le meilleur moyen de mettre les gens dans la rue et on n’arrivera à rien … Donc ne gaspillons pas cette chance.

Ce ne sont pas les “services publics”, mais les organismes inutiles qu’il faut supprimer !
Il faut commencer par supprimer les centaines de pages du “Bottin Administratif” qui liste tous les trucs inutiles de l’État financés en pure perte par les contribuables.

C’est à cela qu’il faut s’attaquer en premier : aux centaines d’organismes-bidon qui entartrent la République et qu’on peut supprimer sans que personne ne s’en rende compte : toutes les Commissions, Haut comités, Hauts Conseils, Délégations, Centres d’analyses sur ceci ou cela, tous les bidules administratifs empilés pour placer des copains et aussi se dédouanner de ne pas savoir prendre de décisions en commandant des rapports à telle ou telle Mission théodule. La République est pleine de ces “Observatoires” et “Comités” qui pondent des trucs inutiles. Ce ne sont pas des “services publics mais de la bureaucratie ministérielle et on n’enlèvera rien aux Français en les supprimant.

Si le Gouvernement se pose des questions, il les pose au Parlement qui a ses propres commissions (politiques)
Donc on les supprime : couic, terminé, rayés de la carte administrative, tout comme le Conseil économique et social qu’il faut évidemment supprimer aussi car il n’a jamais servi à rien… Si le Gouvernement se pose des questions, il les pose au Parlement qui a ses propres commissions (politiques). Ou au Conseil d’État et à la Cour des Comptes qui sont là pour ça. C’est bien suffisant. Et on supprime tout le reste sans hésiter ! Ce ne sont pas des “services publics” auxquels, selon le sondage de l’Ifop, les Français devraient renoncer pour faire des économies budgétaires. J’ai déjà expliqué longuement comment on pouvait purger la bureaucratie d’État en douceur, sans mettre les fonctionnaires dans la rue ? (ni à la rue, ni dans la rue) et donc je n’y reviens donc pas. (liens en bas).

Supprimer évidemment les échelons territoriaux parasites
Ce sont tous les échelons qui dupliquent (ou triplent) — au niveaux départemental, régional ou communal — les Directions administratives du niveau national (vous savez les trucs avec des D et des R (D pour “Départemental” et R pour “Régional” dans tous les trucs genre DDE, DRE, DDA, DRA, DRAC etc, etc). J’ai déjà ironisé largement sur les postes où réduire les dépenses et je n’y reviens donc pas. (liens en bas)

Tailler surtout dans les structures Ministérielles inutiles !
L’État se croit compétent et indispensable et veut s’occuper de tout. Et, naturellement, il le fait de plus en plus mal. Ils prétend gérer nos vies de A à Z et, en échange de cette servitude volontaire, on croule sous la bureaucratie, les impôts, les taxes et la dette. C’est là qu’il faut en priorité faire des économies, pas sur les services publics !

Il y a un Ministre – et un ministère – pour chaque activité. Tenez, je vous redonne rapidement (prenez un Doliprane 1000) la liste de ce dont ils s’occupent : de la défense, des affaires étrangères, de l’éducation, de la justice – jusque là, bon, je ne dis rien, encore que… – du commerce extérieur, de la santé, du logement, des sports, de l’artisanat, de l’innovation, de la famille, des transports, des droits des femmes, de l’agroalimentaire, du tourisme, de la communication, du commerce, des personnes handicapées, de la recherche, de l’économie sociale et solidaire, des personnes âgées, de la vie associative, de la jeunesse, de l’agriculture, du dialogue social, de la réussite éducative, de l’éducation populaire, de la ville, du redressement productif, de la dépendance, de la culture, de l’économie maritime, de la francophonie, des petites entreprises, des moyennes entreprises, des anciens combattants, du commerce extérieur, de la formation professionnelle, de l’économie numérique….

Il y a plus de fonctionnaires rue de Varennes au Ministère de l’Agriculture que de paysans dans les champs !
Vous imaginez l’empilement de fonctionnaires et de bureaux pour surveiller tout ça ? Il y a plus de fonctionnaires rue de Varennes au Ministère de l’Agriculture que de paysans dans les champs ! Et plus de fonctionnaires avenue de Ségur, au Ministère de la Santé, que d’infirmières et de chirurgiens dans les hôpitaux… Et je ne parle même pas des autres ministères.
La vraie solution aux faux problèmes

Voilà pourquoi la présentation des résultats du dernier sondage Ifop-Figaro me rend dingue.

• le vrai problème n’est pas de dire : “économies budgétaires = fermeture des services publics”. C’est le meilleur moyen de faire peur aux Français et donc de n’aboutir à rien. C’est peut-être ce qu’ils veulent d’ailleurs.

• le vrai problème n’est pas de dire : “61% des Français sont prêts à des économies”. C’est que le Gouvernement et les Parlementaires réduisent effectivement les dépenses au lieu d’augmenter les impôts !

• la vraie solution c’est donc la Cour des Comptes et sa recette magique

Switchie5 @Switchie5
source

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4437

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum