AccueilPortail*CalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Like/Tweet/+1
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 488 le Mer 16 Juil - 13:24
Statistiques
Nous avons 505 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Laurence Perks

Nos membres ont posté un total de 4566 messages dans 1612 sujets
Marque-page social


Conservez et partagez l'adresse de sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
» l'essentiel sur le scandale Élyséen et le suivi des plaintes de Xavier Kemlin
Hier à 16:55 par Calculette

» La chasse aux cons est ouverte : mon Mur des Cons (En construction)
Hier à 11:58 par Calculette

» Vague à l’AME : Un milliard d'euros pour les clandestins en France
Mar 21 Oct - 10:15 par Calculette

» Ces clowns qui terrorisent la France
Lun 20 Oct - 15:23 par Calculette

» Plug géant place Vendôme : Trois jours de retrospective du quinquennat de Hollande
Lun 20 Oct - 15:01 par Calculette

» Démontages en passant
Lun 20 Oct - 14:48 par Calculette

» France-Algérie F.Hollande, votre responsabilité est de défendre l’honneur de la France et non de l’avilir.
Dim 19 Oct - 17:39 par Calculette

» Listes des 57 CONDAMNÉS toujours EN POSTE au Gouvernement ou au Parti Socialiste
Dim 19 Oct - 13:37 par Invité

» "Hollande destitution" pour malversations financières
Sam 18 Oct - 11:49 par Calculette

»  Inquisition : la VRAIE bande annonce !
Mar 14 Oct - 19:57 par Calculette

Sondage
L'Abrogation du "mariage homo" influence-t-elle votre vote au 1er TOUR présidence UMP ?
 Elle est déterminante pour mon vote
 Elle influence mon vote
 Elle est sans importance
Voir les résultats
Sujets les plus vus
La plainte de Xavier Kemlin contre Trierweiler est conforme au Code Pénal
Listes des 57 CONDAMNÉS toujours EN POSTE au Gouvernement ou au Parti Socialiste
Les résultats impressionnants de Nicolas SARKOZY pendant son quinquennat
Taubira et Valls sabrent l'élite de la Gendarmerie pour son expertise. Trahison !
Le Strip-tease de NAJAT VALLAUD-BELKACEM à Matignon
RÉVÉLATION : Pourquoi les journalistes ont installé HOLLANDE à l'Elysée
Hollande dépasserait-il Cahuzac en matière de fraude fiscale ?
Pétition : Lettre ouverte aux parlementaires pour la DESTITUTION de François Hollande
SCOOP Un vide sidérant : François Hollande était constitutionnellement inéligible !
SARKOZY le retour avant 2017 ? C'est fait !
Répondre au sujetPartagez | 
 

 la Sainte Provocation du Frère Jean Druel , moine en Egypte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calculette



Féminin Sceptique
Nombre de messages: 3504

MessageSujet: la Sainte Provocation du Frère Jean Druel , moine en Egypte   Lun 13 Mai - 11:27

Dominicain, linguiste passionné par la culture islamique, Jean Druel a ouvert avec un acolyte un compte Twitter baptisé la «Sainte Provocation». Une audace en Égypte. PORTRAIT par Delphine Minoui Correspondante du Figaro au Caire - (avec abonnement)

Le vieux tacot zigzague dans un dédale de rues embouteillées. Il longe la mosquée al-Azhar avant de bifurquer sur une artère plus large. À l'arrivée, la porte du couvent des dominicains s'ouvre sur un vaste jardin arboré. Un véritable hors-champ, perdu entre une usine de réparation de bus, une université technique et le vieil hôtel des monnaies.
D'un pas léger, un jeune homme émerge d'un sentier bordé d'arbres. Avenant, il fait la bise en guise de bienvenue. Loin des stéréotypes du moine austère en soutane, il arbore une chemise blanche jetée sur ses blue-jeans et s'apprête, smartphone en main, à tweeter sa pensée du jour.

C'est frère Jean Druel tout craché. Mi-religieux, mi-intello, à l'image de l'Ideo, l'Institut dominicain des études orientales, dont l'élégant édifice surplombe cet îlot de sérénité caché au cœur du tourbillon cairote. «Ici, tout le monde se croise: frères chrétiens, chercheurs de passage, musulmans barbus. On a même confié un double des clés du jardin aux filles de l'orphelinat du coin», sourit-il.

Le mélange, c'est l'une des vocations de cet atypique centre de recherche dédié au dialogue interreligieux. Fondé en 1953 par l'ordre dominicain, sur un terrain vendu à moitié prix par le roi Farouk, il cache une pépite: une bibliothèque ultramoderne, riche d'environ 150.000 volumes
dédiés aux dix premiers siècles de l'islam - que le jeune cyber-prêtre s'attelle à cataloguer sur Internet avec quatre chercheurs égyptiens. «On a commencé avec 200 auteurs du tourâth (l'héritage arabe classique) grâce à une aide de l'Union européenne», dit-il.

Un travail de titan dont il a la charge depuis la soutenance de sa thèse, fin 2012, sur l'histoire de la grammaire arabe. Entre frère Jean et la langue du Coran, qu'il maîtrise à la perfection, c'est une histoire d'amour - et de hasard. Natif de Brain-sur-Longuenée, petit village de 500 habitants au nord d'Angers, il est d'abord un passionné d'Asie. Quand il entre au noviciat en 1993 - «à la suite d'une expérience spirituelle très forte» -, il vient juste d'achever deux années d'études à l'Essec, dont une passée au Japon. C'est là-bas qu'il songe à naturellement retourner pour sa coopération militaire. Mais le père supérieur lui annonce qu'il doit partir en Égypte.

«Je ne connaissais ni l'arabe ni la région», dit-il. À peine arrivé, c'est le coup de foudre. «Pendant deux ans, j'ai donné des cours de français aux sœurs dominicaines d'Héliopolis. Le reste du temps, je le passais ici, au milieu des livres, à faire du service aux lecteurs. J'ai adoré!», raconte-t-il en nous guidant vers son nouveau bureau. Lové au fond de cette bibliothèque qu'il connaît comme sa poche, c'est un cube lumineux où trône le poster de La Vierge, les coptes et moi, une comédie égyptienne sur l'apparition de la Vierge chez les coptes.

«De retour en France, poursuit-il, j'ai enchaîné six années d'études de théologie, de philosophie et de patristique copte.» Ordonné prêtre en 2002, il remet immédiatement le cap sur Le Caire pour parfaire son arabe à l'Université américaine et s'imprégner de l'islam. Il n'en est jamais reparti. «Pour moi, apprendre une religion, c'est comme apprendre une langue étrangère. J'essaye de parler l'islam, d'être “bilingue” en islam», explique ce passionné des langues - il en
parle une dizaine. «Jean est un véritable aventurier. Il s'immerge jusqu'au bout. Pendant le ramadan, il nous est arrivé de prier ensemble à la mosquée. Parfois, nous nous disputons quand nous sommes en désaccord, notamment sur le statut de la femme dans nos religions
respectives. Mais, au final, on fait toujours la paix», confie Mahmoud Zakaria, son meilleur ami égyptien, un musulman pratiquant qu'il connaît depuis plus de dix ans.

«Désamorcer les bombes»

La porte du bureau s'entrouvre. Un visage rond apparaît, c'est le frère Rémi Cheno, l'un des dix prêtres résidents de la paroisse, qui l'aide au catalogage en ligne de la bibliothèque. Tous deux partagent le même penchant pour le numérique. De cette amitié est né, voici un an, la
@SteProvocation , un compte Twitter géré par les deux compères.Les textes y oscillent entre réflexions et boutades religieuses.
Exemple: «Le paradis, c'est comme la foire du livre du Caire: les salafistes ici, les coptes là et tout le monde s'éclate!» Pour frère Jean, humour et religion ne sont pas incompatibles, au contraire. Il cite Jean Druel «Ne pas se prendre au sérieux, c'est une arme contre l'intolérance».

À l'Ideo, ses journées se partagent entre le travail, les trois prières collectives et les repas communs. Un emploi du temps enrichi par une montagne de passions: la botanique, la course à pied, la chorale francophone, le désert, la plongée sous-marine. Sans compter ses discussions jusqu'à point d'heure avec Mahmoud et ses nombreux amis égyptiens… «Comprendre
un pays, sa culture, ses mots, c'est le meilleur moyen de désamorcer des bombes», insiste frère Jean, conscient des murailles de préjugés qui opposent Orient et Occident, Islam et chrétienté.

«L'autre jour, je dînais chez des Égyptiens musulmans. L'un d'eux évoque un appartement à
louer. Quelqu'un lui fait savoir que le fils du boulanger est intéressé. Le type répond: “Ah non, pas un chrétien, je ne veux pas de problème!” En France, combien de fois ai-je entendu le même discours dans le sens inverse?», dit-il.

Craint-il que la percée des islamistes depuis la révolution de janvier 2011 ne creuse encore plus ce fossé? «C'est vrai qu'on entend plus souvent des discours antichrétiens, comme cette récente fatwa interdisant aux musulmans de souhaiter un joyeux Noël aux coptes. Mais, en même temps, on n'a jamais reçu autant de vœux de Noël de la part de musulmans qui voulaient justement se démarquer de cette radicalisation!»


Boutons de partage en marge à gauche en haut. Merci ! 💙💐


Dernière édition par Calculette le Dim 28 Juil - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://revolte.exprimetoi.com
Calculette



Féminin Sceptique
Nombre de messages: 3504

MessageSujet: Re: la Sainte Provocation du Frère Jean Druel , moine en Egypte   Lun 13 Mai - 14:18

Dans votre billet sur l''Unicité de Dieu" sur votre blog , Frère Rémi Cheno écrivez
Citation :
Revenir à cette idée que le Coran est une Parole nous éviterait sans doute bien des sottises sur l’opposition facile que nous, Occidentaux, avons tendance à faire entre le livre du Coran et le Christ parole de Dieu. Je crois que ces oppositions sont vaines et constituent autant d’impasses pour la pensée…

Je pense que vous faites erreur :
Dire que l'opposition entre le Coran et le Christianisme vient d'une idée occidentale est subversif. D'abord ce sont les islamistes qui s'opposent au christianisme et les chrétiens qui défendent leur foi. Ils refusent de voir Jésus Fils de Dieu mais le considèrent prophète comme un autre.
Les musulmans nous reprochent d'être "polythéistes" car pour eux Notre Dieu Trinitaire est inconcevable. C'est pour ça qu'ils rabâchent à longueur de journée, la shahāda شهادة : « Il n’y a pas d’autre Dieu que Dieu. » C'est pour ça entre autre, qu'ils nous considèrent comme des mécréants à combattre.

Cette opposition n'est pas "vaine" mais salutaire !
L'"impasse pour la pensée" démontre que l'Islam assis sur le Coran est une imposture délétère contraire au message du Christ qui est "la norme de toute révélation de Dieu".
Nier l'incompatibilité entre d'un côté la violence, le sectarisme, la sécularisation du Coran et de l'autre l'amour, l'universalité, et l'intemporalité du Verbe de Dieu incarné en Jésus Christ est une hérésie.
Par pitié pour votre sainte mission, n'oubliez jamais que le Christianisme est une religion de l'Esprit et non pas de la lettre, de l'écrit coranique comme l'Islam.
Revenir en haut Aller en bas
http://revolte.exprimetoi.com
 

la Sainte Provocation du Frère Jean Druel , moine en Egypte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: -
Répondre au sujet