Hollande, "le prince qu'on sort" pris en flag de reniement du statut de Première Dame (Video)

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hollande Hollande, "le prince qu'on sort" pris en flag de reniement du statut de Première Dame (Video)

Message par Calculette le Jeu 2 Mai - 17:59

Sur le statut de Trierweiler, Hollande, le "Prince qu'on sort" pris en flag (Video) Monsieur le Président, quid d'une journaliste vivant luxueusement aux crochets du contribuable avec votre bénédiction ? Vous qui avez été si soucieux d'honorer de force une promesse de mariage gay faite à vos soutiens électoraux LGBT, permettez moi de vous rappeler quelques uns de vos autres engagements auprès de l'ensemble des Français :
"Je veux être un président qui d’abord respecte les Français, qui les considère. Un président qui ne veut pas être président de tout, chef de tout et en définitive responsable de rien. (...)Moi Président de la République, j’aurai aussi à cœur de ne pas avoir un statut pénal du Chef de l’Etat. (...) Moi Président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit à chaque instant exemplaire."
Les Français que vous refusez d'entendre, méprisant les millions d'opposants au mariage homosexuel qui manifestent sous vos fenêtres,  sont aujourd'hui exaspérés par votre escroquerie électorale et votre imposture présidentielle.

En particulier, les contribuables que vous matraquez d'impôts pour alimenter vos danseuses et le gaspillage de l'EtatPS ne supportent plus votre négligence face à l’usage de fonds publics dont profite votre concubine… La plainte avec constitution de partie civile déposée à l'encontre de Valérie Trierweiler par Xavier Kemlin suit son cours et vous ne pourrez échapper à ses éclaboussures. Certes c'est un minimum : il va sans dire que vous n'êtes pas prêt à supprimer l'impunité du chef de l’État - votre statut pénal -comme vous vous y étiez engagé dans votre campagne présidentielle ... Je me trompe ?

Puisqu'il faut sans cesse vous rafraichir la mémoire, concernant le statut de la compagne du président, voici ce que vous déclariez, parlant de Bernadette Chirac en 2006, lors de l'émission "le club du net AOL" .
A la question : "Faut-il  un vrai statut constitutionnel pour le conjoint ou la conjointe du président ? " , vous répondiez avec une rare fermeté  :

"Non ! Contre ! On élit un homme, une femme, on n'élit pas son conjoint.
Pour moi Bernadette Chirac [NDLR: épouse du Président de la République] est une conseillère générale du canton de Corrèze...
Les statuts du conjoint "encadrés" ? Mais ça n'a pas à l'être ! Pour moi,  il n'est pas question de donner une responsabilité quelconque à un homme ou à une femme dont le seul statut serait précisément d'être un conjoint.
Il y a eu des tolérances, des habitudes, des situations de fait aussi qui se sont organisées qui relèvent d'avantage de l'éthique personnelle que de décisions juridiques.
J'étais Secrétaire général du PS, on n'a jamais appelé Ségolène Royal "Madame la secrétaire" !

Oui (je pense pouvoir maintenir cette frontière) parce qu'il faut considérer que ce qui se passe dans la vie privée n'a rien à voir avec ce qui se passe dans la vie publique. Moi vous ne me voyez jamais dans cette situation (avec Ségolène Royale) sauf avec des photos volées..."
Puisque Bernadette, Première Dame de France en tant qu' épouse dévouée du Président Chirac, n'était pour vous qu' "une conseillère générale du canton de Corrèze"... que dire de Valérie  journaliste à Paris Match, qui vit luxueusement  au crochets des contribuables avec votre bénédiction ?

Je vous pose la question, Monsieur Hollande :  Qu'est-ce qui a changé en 2012 avec vous, Président ?
Vous avez pris soin de mettre à votre nom, le personnel au service de votre concubine (chauffeurs, gardes du corps, collaborateurs, équipe d'experts en communication) qui sont juridiquement “les collaborateurs du président”  Mais personne n'est dupe et de deux choses l'une :

1. Soit en tant que "concubins notoires" vous et Mme Trierweiler faites une déclaration commune de patrimoine et probablement payez l'ISF comme tous bobos concubins honnêtes et citoyens avec un redressement fiscal pour les années passées (que vous décidiez de vous marier ou pas.) Il est certain que le pire pour votre "normalitude" et votre haine de "riches"  c'est qu'en cas de fausse déclaration, la loi prévoit entre autre la privation des droits civiques ... Rassurez-vous, Christiane Taubira veillera à ce qu’il n’arrive rien de la sorte à ses tourtereaux élyséens.

2. Soit (comme le suppose l'absence de déclaration ISF commune) Madame Trierweiler n'ayant définitivement aucun statut légitimant sa prise en charge par l’État, vous êtes alors tous deux en infraction, passibles de sanctions fiscales et/ou de condamnation pour détournement, recel et abus de fonds appartenant à l’État.

Nous sommes tous impatients d'avoir la version actuelle de votre "sens de l'éthique", Monsieur le Président de la République.
Avec tout le respect et la considération que je dois à votre fonction.

Une contribuable consternée.
ICI, l'essentiel sur le scandale Élyséen et le suivi de la plainte contre Trierweiler

J'invite mes lecteurs à se joindre à notre démarche citoyenne en cosignant la lettre ouverte aux parlementaires en vue de la destitution de François Hollande.
Pour accéder à la pétition, il vous suffit de cliquer sur l' image "SIGNEZ".  Merci de la diffuser massivement à tous vos contacts (par mail, sur Facebook, sur Twitter...)


©Calculette pour revolte.exprimetoi.com
Boutons de partage en marge à gauche en haut. Merci ! 💙💐
url réduite : http://twitts.fr/u/dn1

Merci aussi à "moila" qui dans un commentaire sur EconomieMatin m'a signalé cette vidéo.
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4519

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum