BOUTIH Valls face à une "situation quasi-insurrectionnelle" selon les RG

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Gauche BOUTIH Valls face à une "situation quasi-insurrectionnelle" selon les RG

Message par Calculette le Dim 17 Fév - 13:47

Les Renseignements Généraux  évoquent une "situation quasi-insurrectionnelle"


Mais jusqu'ici tout va bien sous les ors de la république ! "Il faut laisser du temps au temps" pense Hollande à l'instar de Mitterrand et surtout, priorité aux "minorités persécutées" : Il faut forcer le mariage homosexuel et le vote des étrangers... Français qui hibernent, se calfeutrent en attendant de savoir à quelle sauce leur épargne sera avalée, délinquance ravageant le pays, hémorragie d'entreprises qui ferment ou font faillite,  entrepreneurs stigmatisés et  forces vives qui fuient les vexations  et le matraquage fiscal, chaque jour qui passe enregistrant 1000 chômeurs de plus avec autant de familles mises en difficulté, à Florange, chez PSA, Petroplus, Goodyear des promesses utopiques précédant les fermetures...

Alors que selon itele,  Manuel Valls craint des risques "d'implosion ou d'explosion sociale", le 5 février de son côté, Malek Boutih ancien président de SOS Racisme, député PS de l’Essonne, grand "copain" de Hollande et de Montebourg,  confiait son angoisse au micro des journalistes Marchall et Truchot sur RMC.

Notre pays est au bord de la rupture sociale

Malek Boutih a écrit:Plutôt que le mariage homo et le droit de vote des immigrés, l’urgence aujourd’hui, c’est la situation sociale en France. J’ai vu, comme d’autres, la note des RG qui parle de situation quasi insurrectionnelle. Il faut bien comprendre qu’on pourrait avoir demain des évènements sociaux en France qui déborderaient tout le monde, syndicats, patronat, organisations politiques. Notre pays est au bord de la rupture sociale, ça craque…
Dans un pays qui souffre, on a besoin que les responsables politiques (…) construisent des solutions.
Pour le gouvernement, si Petroplus ferme ce sera le signe  d’un échec non pas pour Petroplus mais un échec politique définitif : non seulement on n'y peut rien mais on est des faibles.
Il faut un volontarisme politique mais pas attendre la croissance.

La présence des technocrates est devenue omnipotente

La présence des technocrates est devenue omnipotente. Il n’y a pas de débat politique FH gagnerait à reprendre contact avec le pays et avec les gens qui ne sont pas d’accord.
L’impulsion politique c’est le président qui la conduit. Il n’y a pas de débats sur la politique économique, on est revenu sur le principe "la seule politique possible".

On entend la musique de "tout va bien, on est dans les palais nationaux", dans le débat technique, juridique, dans le débat sur le mariage pour tous…
Mais moi je vois les queues dans les allocations familiales, les gens qui dorment dans la rue. Chaque soir quand je me couche il y a 1000 personnes qui ont perdu leur emploi donc 1000 familles qui voient leur avenir se fermer devant elles. Des retraités qui ne peuvent plus manger, qui ont travaillé toute leur vie. 50% des  jeunes dans certains quartiers qui n’ont aucune perspective de trouver un emploi . Ceux-là vont préférer la délinquance plutôt que d’être sérieux et crever dans la misère.
Alors que le journaliste cite malicieusement Hervé Morin, "C’est plus facile de se faire applaudir à Bamako qu’à Aulnay-sous-Bois ou alors il faut être démago ?" Boutih minimise le succès de son président :
Ce n’est pas François Hollande qui a été acclamé à Bamako c’est la France.
On est un grand pays pour intervenir en Afrique, pour décider tout seul de mettre fin aux djihadistes…
Et on est en train de s’appesantir, de rentrer dans la normalisation.
Parfois il faut un langage de vérité.
On est en train de crever le plafond du chômage, on est dans des difficultés sociales incroyables, on a une extrême droite qui s’est modernisée qui a affuté son discours et qui est en train de monter en puissance … Moi je suis très inquiet. Les « prolos » n’en peuvent plus…
Possible que la courbe du chômage s’inverse fin 2013 mais la courbe qui s’inverse n’est pas la misère qui régresse. Ça ne suffit pas. Ça va de mal en pis.

Je lance un cri d’alarme, les conditions sont en train de se réunir pour que le FN prenne le pouvoir en France. Aujourd’hui je vois les idées du FN pénétrer toutes les couches de la population y compris dans les banlieues, les cités... Aucune catégorie sociale professionnelle ou culturelle n’est aujourd’hui à l’abri des idées du FN…
Quand je vois la situation dans le pays, l’expérience des banlieues m’apprend que quand vous êtes descendu trop bas, il est trop tard pour rattraper.
La priorité c’est l’emploi pour tout le monde !

Les Français votent à droite ou à gauche mais la grande partie ne se reconnait plus dans la politique.
Ils sont capables de faire n’importe quoi : ils ont voté FH le 6 mai ? Ils pourraient bien voter Marine Le Pen la prochaine fois !
Qu'il faille "parfois, un langage de vérité" et que les Français qui ont élu François Hollande soient "capables de n'importe quoi", ce sont des évidences ...  Bravo Monsieur Boutih pour votre perspicacité Mieux vaut tard que jamais !

A suivre ...
Reproduction de ma transcription autorisée avec la mention suivante :
©Calculette pour www.revolte.exprimetoi.com


* * * * * *
Source :


Merci chers lecteurs de votre visite, et si le cœur vous en dit, les boutons de partage sociaux sont au début du sujet, en marge à gauche...

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4469

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum