Un patronyme provoque la souffrance d'un père et de sa fille

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LMPT Un patronyme provoque la souffrance d'un père et de sa fille

Message par Calculette le Jeu 7 Fév - 17:08

Le "mariage pour tous" s'il est adopté, créera immanquablement des situations douloureuses analogues à celle que j'ai connue, il y a un an environ... En voici le récit

Cela se passait en 1972.
Il l'aimait. "Elle a été pour la première fois de ma vie, mon grand amour"
Les bans étaient publiés,  la bague de fiançailles offerte, les faire-parts envoyés...
Sans explication,  la mère de son enfant, le Bac en poche et "l'enfant au ventre", est retournée dans sa ville à l'autre bout de la France....

Il n'a jamais vu sa fille Clara née en 1973.
La mère de l'enfant lui ayant fermement demandé de s'écarter définitivement, alors qu'elle rejoignait un ex-petit copain pour finalement l'épouser.

Aujourd'hui, ...
Récemment, après 30 ans de silence, il a retrouvé mon mari, un ami d'enfance.  
Il lui a confié qu'il était malade, à demi-mots, qu'il conservait une cicatrice indélébile du drame qu'il a vécu.
(Je connais ce père malheureux par l'intermédiaire de mon mari.)
Je connais aussi la mère  avec qui j'ai eu des contacts cordiaux mais superficiels.  
Elle aussi, à sa façon, a tiré un trait brutalement, sur cette l'époque.

J'avais rencontré la petite Clara quand elle avait 13 ans environ et que la mère demandait l'abandon de paternité, pour que la petite puisse porter le même nom que sa fratrie (2 enfants).
Le temps a passé, le père de famille, adoptif de Clara, l'ex petit copain est mort dans un accident.
J'ai retrouvée la "petite fille" à la bénédiction du PACS de sa mère avec une femme... Clara est mariée et mère d'un enfant. Elle vit en France à 1000km de son père et 800km de sa mère.
Le père biologique a surmonté finalement, le désespoir et une longue dépression avec l'aide de son épouse rencontrée 3ans plus tard les trois fils qu'ils ont eu ensemble.
Vers la guérison
Grâce à Dieu, j'ai réussi tout doucement à assouplir la carapace forgée par la souffrance et  les années.  
Parce que je n'accepte pas que lui comme sa fille,  profondément émus quand on leur rappelle leur existence respective, ne puissent se trouver, se voir, communiquer...
Je sais que pour lui, le silence est une protection contre les souvenirs douloureux.
Leur tristesse, ils ne peuvent l'exprimer, ni l'un ni l'autre.. . elle n'est perceptible que par la compassion.
A la place, ils manifestent une sorte de distance pour l'une, et de rejet pour l'autre.
Mais, mais mais...
Ils réagissent sans animosité à mes tentatives de rapprochement !!
Avec une secrète espérance pour l'une, et une justification pour l’autre...  
J'ai obtenu de Clara qu'elle accepte l'éventuel  contact "décidé" de son père, mais bloque avec le père à qui j'ai écrit.

- Celui-ci, se focalisant toujours sur l'abandon et la trahison vécue comme telle, me répond:
Elle ( la mère de son enfant) m’a brisé le cœur, et n’en a pas tenu compte. Puis, après la naissance de Clara, elle m’a imposé de ne plus prendre contact, ni d’envoyer quelques cadeaux pour Noël. Enfin, ce qui m’a définitivement  détruit, est sa demande d’abandon de paternité ( Lorsque sa fille était ado)... Je ne suis plus son père...
- Clara dit à qui veut l'entendre,Je suis le fruit d'une erreur... Pourquoi m'a-t-il abandonnée ? Je précise que son père adoptif était un type sympa qui l'aimait mais aux  yeux de Clara, n'était apparemment pas son père alors qu'elle portait son nom et qu'il l'avait élevé ...  

Je ne peux en mon âme et conscience en rester là.
J'ai l'intime conviction qu'ils sont tous deux, les victimes de l’irresponsabilité, de l’insouciance et de l’égoïsme qu'on peut avoir à 20 ans. Je ne suis pas Zorro, mais...j'ai l'impression d'avoir modestement, un rôle à jouer dans cette affaire. Un coup de pouce du Ciel à transmettre.
Je questionne donc gentiment Clara et répond autant que possible à ses questions sur son père. Elle regrette cette ignorance dans laquelle sa mère l'a maintenue et elle accepte avec précipitation ma proposition de voir du côté de son père s'il est d'accord pour prendre contact. Elle me donne son mail à son intention. Je continue de faire le go-between avec la même précaution que si je marchais sur des œufs et en ménageant des plages de "méditation" Je vais mettre parfois un couvercle sur la marmite et laisser mijoter...

Les jours, les semaines ont passés Derniers rebondissements : Père et fille ont enfin repris contact après un silence de plus de 35 ans ...J'en avais les larmes aux yeux Maintenant, l'avenir leur appartient ! Je me retire tout en restant à leur écoute s'ils le jugent nécessaire...

Un clin d’œil du ciel
Durant tout ce processus de pardon et de réconciliation qui a duré plusieurs mois, il s'est passé une drôle d'anecdote. Suite à un échange de mail, j'ai eu longuement la jeune femme au téléphone. Pour ne rien perdre, après l'entretien, j'ai ouvert un fichier sur mon pc pour noter ce que me disait Clara et ses réactions. Je pratique la mise en page à longueur de journée mais là... impossible : A chaque fois que je voulais faire un copié-collé, ma souris s'obstinait à coller " Nous devons continuer de prier" ! 5 fois, 10 fois jusqu'à ce que je prenne conscience du message... que je percute enfin
Et comme un couronnement à cet étrange phénomène,  mon mari me révélait qu'après 30ans de silence, tout avait commencé "par hasard" sur VIADEO ( le Chemin de Dieu) !! Very Happy
Einstein disait que "le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito" J'en suis convaincue  

Bref je vous rassure,  je suis loin d'être une grenouille de bénitier mais toujours émerveillée et amusée par les clins d’œil du Ciel

©Calculette pour revolte.exprimetoi.com
Boutons de partage en marge à gauche en haut. Merci ! 💙💐
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4521

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum