Chronique en Live "Je vis dans un quartier difficile"

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Immigration Chronique en Live "Je vis dans un quartier difficile"

Message par Calculette le Jeu 1 Nov - 21:36

M'ayant confié qu'il vivait dans un de ces quartiers sensibles de banlieue, Thierry a accepté de témoigner de son quotidien et de celui de sa petite famille dans cet environnement difficile.

Nous sommes convenus de présenter ce "voyage en terre inconnue" sous forme d'interview.
Les anecdotes et réflexions  alimenteront cette enquête au gré de nos disponibilités respectives et des évènements. Je le remercie de sa confiance et de partager son expérience de jeune père de famille. Pour préserver son anonymat, je changerai  les noms et les lieux.

Il est  français, chrétien, commercial dans une grande enseigne.
Thierry est marié avec Christine et papa d'une petite Léa de 4 ans.

Petite remarque : Ce sujet est fermé pour éviter les interférences. Si vous souhaitez poser des questions, contactez-moi ici par MP (message perso) ou bien sur twitter @La Mutine Merci de votre compréhension.


Dernière édition par Calculette le Mar 26 Jan - 10:50, édité 41 fois
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration A quel moment dans la journée, ressens-tu un malaise ?

Message par Calculette le Ven 2 Nov - 10:52

Question : Thierry, tu m'as dit que la vie n'était pas rose dans ta banlieue. Dans la journée, à quel moment précis ressens-tu un malaise dans ton quartier ?
Peux tu décrire ce malaise ?



Thierry : Ma réponse va certainement être surprenante : Le plus grand malaise que je ressens, c'est quand je vais chercher ma fille à la maternelle. Elle est la seule à porter un prénom français dans sa classe et dans son école, ils sont une poignée dans ce cas.
Les autres parents parlent en arabe à leurs enfants dans l'enceinte de l'école ainsi qu'aux assistantes des institutrices.
Cela me choque quand ma fille me sort des mots en arabe, les enseignants étant obligés de traduire en arabe pour se faire comprendre des enfants qui ne sont pas habitués au français.
Je suis choqué aussi quand ma fille se fait mettre de coté à l'école parce qu'elle est rousse.

Le deuxième malaise, c'est de garer sa voiture sur le parking
en priant pour que le lendemain elle ne soit pas fracturée pour un autoradio, ou un paquet de chewing-gum qui trainerait. Je n'ai jamais eu de voitures brulées, mais c'est quasiment une fois par semaine que l'on sent l'odeur du plastique brulé (voitures, poubelles)


Dernière édition par Calculette le Mer 5 Déc - 12:25, édité 6 fois
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration " Ça, c'est du racisme "

Message par Calculette le Ven 9 Nov - 18:09

Mon fils a habité quelque temps à Saint Denis. Sa petite voiture toute neuve a été carbonisée une nuit sous sa fenêtre. Le trottoir avait cédé sous la chaleur ... Je connais   Crying or Very sad

Question : Léa 4 ans, se plaint d'être mise à l'écart par les enfants. Est-ce parce qu'elle est seule de type européen dans sa classe ? Les enfants étant souvent cruels, est-ce que ce sont des enfantillages "classiques" ou bien peut-on ressentir ce "rejet" comme une forme de sectarisme précoce, et disons les mots ...de racisme juvénile anti-blanc ?


Thierry : L'école est un sujet qui revient sur le tapis fréquemment.
Ma fille est en deuxième année de maternelle. Et ça reste compliqué. Très souvent elle revient de l'école en disant que telle ou telle ne veut pas qu'elle joue avec eux. Pas toujours évident, mais on arrive toujours à savoir et bien souvent c'est à cause de ses cheveux. La plupart des enfants de l'école sont originaires des pays du maghreb, les autres sont des africains et quelques uns des pays de l'est.
La veille des vacances, un élève lui à fait un hématome en lui appuyant sur l’œil. Quand elle s'est plaint à la maitresse, celle-ci lui a dit de pas s'approcher de lui. Et mieux encore, la maitresse ne prend pas la peine de nous prévenir.

J'ai déjà averti plusieurs fois la maitresse, qui ne voit que "des lubies d'enfants". Je lui ai fais remarquer qu'une partie de son job était de ne pas laisser place à la discrimination. Cela ne l' affecte pas plus que ça, vu que nous avons toujours le même souci.
Je suis conscient qu'il y a beaucoup de problèmes d'enfants. Je ne vois pas dans ces faits du
racisme anti-blanc, mais plutôt du laxisme de la part des maitresses. C'est plutôt de ces petits faits que naissent les autres actes.

J'ai une petite anecdote concernant la fille d'un ami. Ses grands parents étaient russes. En arrivant un matin en cours, cette jeune fille de17ans a découvert écrit au tableau "Casse toi sale polak". Son père est donc allé voir le professeur en lui demandant ce qu'il avait, ou allait faire. Il lui a dit "rien c'est pour s'amuser." Mon ami lui a alors répondu que dans ces conditions, il suggérait à sa fille d'inscrire "Cassez vous, sales bougnoules" au tableau.
Et le prof :" Ça, c'est du racisme!!!! "

L'école nivelle tous le monde par le bas. Avant les professeurs allaient à la vitesse des élèves
les plus rapides, maintenant ils vont à la vitesse des plus lents. Plusieurs fois déjà, Léa a été reprise car elle répondait aux questions avant les autres.
Je souhaiterais la mettre en école privée pour qu'elle puisse avoir une vie à l'école normale.


Dernière édition par Calculette le Mar 3 Nov - 15:42, édité 14 fois
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration Re: Chronique en Live "Je vis dans un quartier difficile"

Message par Calculette le Ven 9 Nov - 18:20

Ce que tu expliques met surtout en évidence le laxisme et l'irresponsabilité de la maîtresse de petite section ainsi que la bêtise sectaire du prof (xénophobie "un jeu", racisme anti-magrébin "interdit") Le niveau scolaire est lamentable du fait surtout que les élèves maîtrisent mal le français, l'arabe étant leur langue naturelle.

Question : Sais-tu si ces gens sont naturalisés français ou s'ils sont étrangers ?
Toi et ton épouse, avez-vous pu nouer des relations, vous faire des amis magrébins ou autres ?
Ou bien, vous sentez-vous "étrangers", isolés (voir rejetés) dans votre propre quartier du fait que vous ne soyez pas issus de l'immigration ?
Question de twittos : Arrivez-vous à vous nourrir "non-communautaire" ?


Thierry : La plupart sont naturalisés car venus avec le système du rapprochement familiale. De plus les assistantes sociales font le nécessaire pour qu'ils soient naturalisés au plus vite et ainsi pouvoir travailler racontent certains, mais plutôt pour toucher les allocations (entendu d'une amie travaillant à la CAF) Petite anecdote de cette personne de la CAF: quand un maghrébin vient au bureau , les consignes sont de faire le nécessaire pour qu'il ait ce qu'il demande, ça évite les problèmes au guichet, et les agressions sur le personnel.

Il y a certaines personnes avec qui ça se passe très bien, mais pas de relation d'amitié. Attention je ne cherche pas non plus à me faire des amis. Nos connaissances sont toutes en dehors du quartier, et mes voisins les plus proches sont pour la plupart des retraités qui sont venus habités ici il y a 20 ans, à l'époque où l'immigration était moindre.

Bizarrement je me sentirais plus rejeté par les personnes externes au quartier . Par exemple suite à des annonces sur "Leboncoin" des personnes qui ne venaient pas quand on leur donnait l'adresse, ou nous demande de sortir du quartier.

Mais il ne faut pas voir que le négatif non plus, il y a tout à proximité pour vivre bien, les commerces, les bibliothèques, les parcs. C'est aussi ce qui fait que l'on reste dans cet environnement avec ces inconvénients. J'ai vécu 8 ans éloigné de la ville, c'est à dire à 1 heure de voiture du premier hôpital, de la préfecture ou tout autre administration, mais aussi des cinémas , centres commerciaux et c'est tout aussi pesant.



Dernière édition par Calculette le Mer 5 Déc - 12:28, édité 7 fois
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration C'est le défilé de "fantômes" comme dit Léa

Message par Calculette le Lun 26 Nov - 14:34

L'épisode de la CAF est particulièrement choquant je trouve. C'est du chantage : "l' État me donne où je fais un scandale et j'attaque les fonctionnaires."

Question : - Concernant les lieux de cultes et les pratiques : y a t il des église, mosquée, temple, synagogue dans ton quartier? Comment ça se passe aux abords ? Les musulmans font ils du prosélytisme ? Y a t il des burka ?


Thierry : Pour ce qui est de la religion, j'ai une mosquée toute neuve pas très loin ce qui m'évite le spectacle des prières de rues. Par contre en ville je sais qu'il y a encore une rue qui est bloquée le vendredi après midi pendant une petite heure.

Le vendredi après midi , c'est le défilé de "fantômes" comme dit Léa. Un jour j'ai entendu à la TV qu'il n'y avait soit-disant que 200 femmes avec la burka en France, bah ça voudrait dire qu'une grande partie est ici . La mosquée est un peu à l'écart des habitations ce qui fait qu'il n'y a pas d'attroupement particulier. C'est juste une longue procession de voitures et de tissus.

Ce qui dérange ce sont les mariages. Ils se sentent obligés de se montrer avec leurs grosses voitures payées on ne sait comment. Une dizaine de scooter qui bloquent les ronds points (et attention à ceux qui forcerait le barrage) comme si on faisait passer le président Hollande (oui avec plein de drapeaux nord africain qu' ils font flotter depuis leurs décapotables). En général le week end complet est sous le signe de l’excitation, rodéos de moto, de voitures, et musique à fond la caisse.



Dernière édition par Calculette le Mer 5 Déc - 12:28, édité 3 fois
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration Re: Chronique en Live "Je vis dans un quartier difficile"

Message par Calculette le Mer 28 Nov - 15:51

Evoquer le "défilé des fantômes"pour parler des burkas, Léa à 4 ans est très observatrice. La vérité sort de la bouche des enfants. Je reviens un peu en arrière. Tu disais que les gens ne venaient pas quand ils apprenaient ton adresse...
Questions : - Si tu voulais persuader quelqu'un de venir chez toi malgré sa
crainte, que lui dirais-tu pour le rassurer ? Par exemple dans le cas que tu citais, d'une vente par le "Boncoin"
- Tu parles de l'excellente infrastructure commerciale et de loisir dans ton quartier. Est ce que les locaux sont respectés par les usagers, entretenus ?



Thierry : Je ne me suis jamais posé la question de persuader quelqu'un de venir.

En ce qui concerne les infrastructures cela dépend des immeubles. La commune et les bailleurs sont plutôt réactifs, mais d'une rue à une autre il y a des différences. Par exemple devant mon immeuble on n'a jamais eu de poubelles brulées. Alors que de l'autre coté de la rue c'est très
fréquent. Dans mon immeuble on a rarement des problèmes , alors que dans celui d'en face il y a eu 2 tentatives de meurtres en 1 an et demi , un à la tronçonneuse et l'autre à la hache.
Ayant été deux ans bucheron, ça me réconforte qu'il y ait encore des amoureux du métier (mdr)

J'essaie de relativiser, j'ai vécu des années à la campagne et on faisait le cirque aussi.
On avait les motos cross , les mobylettes sans pot d'échappement, on empruntait des tracteurs la nuit pour aller au bal, voir même les voitures des parents bien avant le permis.
On squattait les cabanes de chasse,les abris de bus ou les lavoirs qu'on ne laissait pas forcement très propre. On se droguait pas , on piquait des bouteilles aux parents de la gnôle ou du macvin...
Le monde évolue et chaque génération voit sa jeunesse s'adonner à d'autres occupations. J'essaie de penser à nos grands parents quand ils ont vus nos parents écouter du rock et fumer des pétards. Le problème c'est qu'en ville il y a plus de monde sur moins de surface, et on supprime les espaces pour les jeunes;automatiquement les dégâts sont plus voyants.
Je plains les jeunes qui ont passés leur jeunesse dans les cages d'escaliers, mais ce n'est pas une raison pour tout excuser.


Dernière édition par Calculette le Mer 5 Déc - 12:30, édité 3 fois
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration Re: Chronique en Live "Je vis dans un quartier difficile"

Message par Calculette le Mer 5 Déc - 11:54

Ta compréhension vis à vis de ces jeunes est tout à ton honneur. Tu as dit qu'il y avait tout sur place surement bien plus que ce que tu as avons connu ..."il y a tout à proximité pour vivre
bien, les commerces, les bibliothèques, les parcs. "


Question : Ces jeunes oisifs que tu excuses généreusement, semblent plus attirés par les bêtises (euphémisme) que par toute autre activité ... As-tu une explication à ce phénomène ?

Thierry : Je pense que c'est un cocktail d'immigration, des religions, de l'impunité à tous les étages, du débordement de la justice, du vivre ensemble alors que personne n'en a envie, de la politique du moindre effort, des drogues et de la peur du lendemain, et la difficulté à se projeter dans l'avenir.



Dernière édition par Calculette le Jeu 13 Déc - 14:42, édité 1 fois
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration Re: Chronique en Live "Je vis dans un quartier difficile"

Message par Calculette le Sam 8 Déc - 11:33

Question de twittos : J'aimerais savoir si Thierry ressent lui aussi, ce risque d'exprimer son malaise sous peine d'être taxé de raciste et menacé dans la cité ?

Thierry : Je dirais que le risque de s'exprimer est partout. Je me sens plus obligé de me taire, pour éviter les représailles envers ma famille ou mes biens que pour moi.
Quand au fait de passer pour un raciste, il n'y a aucun doute, j'en porte l'étiquette. De toute façon en France, on est de gauche ou raciste.
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration Re: Chronique en Live "Je vis dans un quartier difficile"

Message par Calculette le Lun 7 Jan - 13:33

Mes Meilleurs Vœux pour 2013 à vous Thierry, Christine et Léa sunny

Question : La fête de Noël a-t-elle été célébrée dans votre quartier ?

Thierry: Je te souhaite mes meilleurs vœux pour 2013. On va tous en avoir besoin car 2013 s'annonce sous de mauvais auspices.
Pour ta question.Noël à l'école a été fêté sans père noël , comme dans beaucoup d'autres écoles.
Je crois que l'islam a eu raison de notre belle croyance populaire.Et en général lorsque l'on fait l'impasse sur une année c'est définitif. Pour la famille la veille de noël j'avais décidé de faire une balade pour voir les lumières de ville.On a tourné, on a cherché, et on a quasiment rien trouvé,quelques guirlandes par-ci par là terminé.J'ai rarement vu des fêtes de fins d'années aussi morose.C'est aussi une ambiance générale qui a fait que ces fêtes ont été un peu bâclées.


Cette fin d'année est arrivée avec son lot de mauvaises nouvelles, des salariés de Peugeot et des sous-traitants déjà prévenus que 2013 serait très dure pour leurs emplois, des sociétés jusque là épargnées qui envisagent des réductions d'effectifs.Je crois que nos politiciens ont foutu en l'air ce qui nous restait pour espérer.


Dernière édition par Calculette le Ven 8 Mar - 11:34, édité 1 fois
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration Re: Chronique en Live "Je vis dans un quartier difficile"

Message par Calculette le Ven 8 Mar - 11:31


Thierry:
La vie est plutôt calme en ce moment, des poubelles qui brulent de temps
en temps,mais je crois que c'est plus parce que les gens en ont marre de
payer les poubelles au poids Very Happy
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration Re: Chronique en Live "Je vis dans un quartier difficile"

Message par Calculette le Sam 1 Juin - 22:27

Lu sur Atlantico : Obligés de fuir leur quartier parce que blancs : gros plan sur une famille victime d'un racisme qui n'intéresse pas les médias
avatar
Calculette

Féminin Filloniste
Nombre de messages : 4511

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Immigration Re: Chronique en Live "Je vis dans un quartier difficile"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum