Cachez cet Islam que je ne saurais voir !

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Islamisme Cachez cet Islam que je ne saurais voir !

Message par Calculette le Ven 28 Sep - 18:32

Quelle attitude morale, intellectuelle et religieuse les musulmans peuvent-ils adopter pour "se fondre" dans la Laïcité républicaine ? Les Français musulmans arriveront-ils à réconcilier définitivement et profondément Mahomet et Marianne, Islam et République démocratique ? Comment feront -ils ? N'étant pas musulmane et n'arrivant malheureusement pas à obtenir de témoignage sincère et réfléchi, j'interprète ici deux comportements différents et révélateurs.



Ballotés entre désir d’authenticité républicaine
et fatalité islamique.
Les plus évolués des musulmans et les plus courageux chercheront raisonnablement à comprendre l’islamisation progressive de la République française qu’ils aiment. Certains oseront même peut être une introspection pour identifier la source de leur frustration intime.
Ils seront alors pris dans l’engrenage de ce que d’aucuns nomment la "schizophrénie des musulmans", ce que je pense être une souffrance entre le désir d’authenticité républicaine et le fatalisme islamique.

Une chance pour eux, le Coran encourage le mensonge, l’hypocrisie et la sournoiserie au service de l’Islam.
"...Ô Envoyé d’Allâh ! Nous serons obligés de dire des paroles trompeuses. L’Envoyé d’Allâh répondit : Dites ce que vous voulez : cela vous est permis." (BADAWI ‘Abdurrahmân, Muhammad, Beyrouth, éditions Al-Bouraq)
Mahomet intervient là pour dénouer un cas de conscience : Lorsqu’il s’agit de combattre dans les sentiers d'Allah, il est permis de transgresser la Loi. Mentir à un ennemi d'Allah, ce n’est pas mentir.


Ces comportements s’opposent radicalement à nos fondamentaux. Dans la morale chrétienne, le mensonge est un attribut du diable "Vous êtes du diable,(...) Il était homicide dès le commencement et n'était pas établi dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui : quand il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, parce qu'il est menteur et père du mensonge. " (La Bible de Jérusalem Jn 8-44)

Mais qui va vérifier la fausseté du propos de notre musulman sinon Allah du Coran ? C’est donc pour eux un moindre mal dans ce déchirement moral. " Cachez donc cet Islam que je ne saurais voir ! " pourraient - ils implorer ...

Arriveront-ils à ignorer indéfiniment l’intense bouillonnement critique autour de leur croyance et à pratiquer un "Islam intégré" ? Un Pacs entre Mahomet et Marianne ?
Nous pouvons charitablement le leur souhaiter bien que j'imagine aisément l'inconfort de cette dichotomie .
"Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux" (Matthieu 5.3)
Attention ! "Pauvre en esprit" ne signifie pas"idiot" mais "...le malheureux qui a l'esprit abattu, qui tremble à ma parole"  geek



La foi du charbonnier comme seul facteur d'intégration ?
C'est une foi paisible, profondément ancrée qui ne s'étudie pas, ne se discute pas, se vit au jour le jour tranquillement sans bruit, sans tapage, chez soi. Cette foi qu'on trouve dans toutes les religions. Cette foi musulmane qui ne s’acquiert qu'au contact de nos démocraties enracinées dans la civilisation judéo-chrétienne.


Cette foi qu’ont porté ces Français issus de notre département maghrébin a permis leur adaptation parfaite à notre civilisation démocratique. Ils ont aimé la France, lutté pour leur pays la France pendant les guerres mondiales, puis fait leur vie en métropole. Ils ont appris à lire en français et non pas en arabe la langue du Coran.

Ils n’ont conservé de ce livre que le « djihad majeur » ce combat intérieur, spirituel, visant à conformer sa vie à la Loi coranique. Le «djihad mineur » cette idéologie d’agression et d’invasion leur était probablement inconnue. Quelle chance pour eux que cette « foi du charbonnier » soit tout à fait adaptée au Coran qui n'admet aucune exégèse, aucune réflexion individuelle critique, mais une obéissance d’esclave !

J'insiste sur ce point car Jean-François Copé veut développer l'enseignement de la langue arabe, et cela me semble actuellement inopportun ! Contrairement à la majorité de leurs coreligionnaires dans les républiques islamiques, nos  Français musulmans ont eu la chance, comme nous tous, d’être instruits par la République. Le Français est leur langue. Les anciens de la première génération, aiment leur pays et ont une nostalgie de leur département ensoleillé au magreb, ils sont reconnaissants et respectueux de la France. Bien plus que beaucoup de "Français de souche", ils ont su transmettre à leurs enfants l'amour de la patrie.

A propos de langue, j'entendais le bon docteur ès-intégration, Tariq Ramadan insister sur la nécessité pour les musulmans d'apprendre l'arabe qui est la langue du Coran. Ainsi pourront-ils mieux s'en inspirer (Cf Épisode  2  Vivre "ensemble" ou Vivre "à la place" ?) Il ajoute à son auditoire musulman : "Faites attention : l’une des façons dont le colonialisme a travaillé sur les consciences des peuples colonisés c’est dans la diminution de sa langue On a souvent négliger la langue de ceux que l’on déconsidérait" Je vous laisse, là aussi méditer ...




J'écoutais avec attention le témoignage de la mère musulmane, croyante, et pratiquante d’Imad Ibn Ziaten le premier militaire  assassiné par Mohamed Merah.  J'ai retenu surtout deux choses : Elle est allée dans la banlieue d'où est originaire le criminel pour savoir ce qu'en pensent les jeunes du quartier ...
"Je leur ai posé la question "est-ce que vous connaissez Mohamed Merah ?". Ils m’ont répondu "mais qui ne connait pas Mohamed Merah ? C’est un martyr, un héros, un roi de l’Islam". J’étais déchirée, tuée deux fois, avoue-t-elle. Je les ai regardés dans les yeux, je leur ai dit : "je suis la maman du premier soldat tombé à Toulouse. Vous appelez ça un martyr de l’Islam ?" Ils m’ont dit : "madame, on est désolé, mais on a besoin d’aide, on est autant perdus".
Et de rajouter au bord des larmes : "Pour moi, cette découverte c'est comme si on assassinait  mon enfant une deuxième , une troisième fois..."
"Je suis venue du Maroc à l’âge de 18 ans. J’ai fait cinq enfants en France, je les ai éduqués, je les ai élevés au nom de la République laïque. Et aujourd’hui voilà ce qui m’arrive, ce qui arrive à mon fils. C’est inacceptable, je ne peux pas laisser une autre mère souffrir comme moi".


Plus sereine aujourd'hui, elle expliquait combien elle "aime la France qui l'a construite" et elle aime aussi son pays d'origine un pays du soleil le Maroc...
C'est terriblement émouvant mais il reste ces jeunes Français de la 3ème 4ème génération, livrés à eux même, assistés par la société, rebelle à toute autorité, sans aucune morale sinon celle d'un Islam archaïque et sanguinaire, qui n'ont plus comme modèle que des terroristes islamistes... Un terreau fertile pour le Djihad !!

Madame Ibn Ziaten a créé à Rouen, une association portant le nom de son fils, l'association Imad  "pour la jeunesse et pour la paix dans le but de tendre une main aux jeunes en rupture dans les écoles, les quartiers déshérités et les prisons, pour qu'il n'y ait plus d'autres Merah. Et pour, en quelque sorte, continuer de voir son « enfant grandir »". J'ai l'intime conviction que les musulmans seront sauvés par leurs femmes si Dieu les protège du joug coranique !

Avec mon respect et ma profonde compassion pour cette mère, en hommage à ce jeune Français terrassé par la barbarie,  voici la très belle lettre que Jean-François Copé a écrite en 2011



Lettre à mon ami musulman,
Mon cher ami,  
Voilà des années que nous évoquons ensemble la difficulté des musulmans en France à faire comprendre leur foi, défigurée dans l'opinion par des comportements radicaux ultraminoritaires.
Voilà des années que nous déplorons tous les deux le mélange d'incompréhensions, de peurs, de caricatures qui domine au sujet de l'islam, à tel point que beaucoup de nos compatriotes considèrent à présent que "les musulmans ne sont pas bien intégrés" ou, pire, que "la communauté musulmane est une menace".  

Je devine la peine immense que vous devez éprouver en constatant cela. Vous dont le grand-père est tombé en héros à Verdun, avec 70 000 frères d'armes de confession musulmane venus défendre la France. Vous qui êtes pleinement français et si fier de l'être, conjuguant, comme tant d'autres, foi religieuse et attachement à la République.  

Hier, vous m'avez dit votre perplexité à l'égard de ce "fichu débat" - ce sont vos mots - que l'UMP a lancé sur la laïcité. Loin de vous rassurer, cette initiative vous inquiète. Il est vrai que, depuis des semaines, tout ce que Paris compte d'imprécateurs et de polémistes aura fait de son mieux pour déformer nos intentions.  
Pour nous faire renoncer, on aura tout tenté: manipulations, insultes, intimidations... Quoi de plus essentiel, pourtant, que de rappeler notre attachement à ce précieux principe de laïcité? Que d'inviter à s'exprimer les différentes sensibilités sur ce bien qui fonde un projet de société généreux et presque unique au monde? Car la laïcité n'est pas le rejet des religions; c'est la liberté pour chacun, s'il le souhaite, de pratiquer son culte, dans le respect de celui des autres et dans le respect des lois de la République. Elle a une longue histoire, parfois houleuse.  
La laïcité de 1905 poursuivait un objectif premier: séparer à tout prix les Églises et l’État pour en finir, disait-on alors, avec ces confusions censées tromper le peuple. La laïcité de 2011 n'a pour essence ni la division ni le combat. Elle doit au contraire rassembler. Pour mieux vivre ensemble.  

Son premier ennemi, c'est aujourd'hui l'ignorance. La méconnaissance de l'autre, de sa confession ou de sa philosophie, de ses espérances ou de ses doutes... Je voudrais tant que ce débat soit l'occasion magnifique de se mettre à l'écoute, pour mieux se connaître, se respecter et construire l'avenir.  
Nous n'éluderons pas les enjeux de l'islam de France, les progrès accomplis comme ceux qu'il reste à faire. Vous me disiez votre crainte à cet égard. C'est tout l'inverse. Notre objectif est d'alléger le fardeau qui pèse sur les épaules des musulmans de France. Ils n'en peuvent plus d'une stigmatisation causée par des comportements qu'ils condamnent. Vous êtes toujours le premier à me le dire : la pratique de l'islam dans une République laïque, ce n'est pas la burqa, ni les prières de rue, ni le rejet de la mixité...  
Le FN et les islamistes se régalent de nos divisions. Ils les suscitent parce qu'ils en vivent. Par cette lettre, je veux vous dire que nous pouvons les arrêter. Là où ils dénoncent, nous proposons. Là où ils jouent sur les fantasmes, nous clarifions les choses. Imaginons ensemble que les fidèles disposent de lieux de culte à taille humaine, en nombre suffisant et financés dans le respect de la loi de 1905. Imaginons des ministres du culte formés en France et attachés à nos valeurs. Imaginons un Code de la laïcité, connu et respecté de chacun, car rappelant à tous les règles indispensables dans nos rues, nos écoles, nos entreprises...  
Vous le voyez, les mots que j'emploie, l'objectif que je poursuis sont empreints de paix et de respect, à mille lieues des procès d'intention que l'on nous fait. La source de mon engagement n'a jamais été la division ; c'est la volonté de rassembler. Mon combat, ma vie, c'est le service d'un pays où chaque Français est considéré. Où chaque Français est important. Mon cher ami, partageons ensemble cette mission. Elle a pour nom Fraternité.

Jean-François Copé


A suivre...

©Calculette pour www.revolte.exprimetoi.com
Boutons de partage en marge à gauche en haut. Merci ! 💙💐

En vue de la destitution de François Hollande

Deux sagas :


Dernière édition par Calculette le Mar 15 Juil - 1:15, édité 26 fois

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4483

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Re: Cachez cet Islam que je ne saurais voir !

Message par Invité le Lun 1 Oct - 13:21

Madame Ibn Ziaten aurait eut toute ma sympathie si elle avait mis en cause la religion avant la prison.Les actes de Merah était strictement religieux et n'avaient aucun rapport avec ses séjours en prison.Son itw était très mesurée.J'y ai vue plus une dé diabolisation de l'islam qu'autre chose.

On peut aussi apprécié son refus d'indemnisation de la part de l'état, et sa demande de classement "mort pour la France". En effet toucher la pension de son fils jusqu'à la fin de sa vie est certainement plus rentable,de même que les avantages fiscaux, (pas de taxe fonciere, pas de taxe d'habitation, pas de redevance...).




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Re: Cachez cet Islam que je ne saurais voir !

Message par Calculette le Lun 1 Oct - 17:16

Je ne suis pas d'accord avec toi mon ami :
Madame Ibn Ziaten fait partie de ces musulmans "dociles" qui ont la foi du charbonnier. Perso je ne peux pas leur en vouloir même si je sais que l'Islam est une secte. Au moins font-ils l'effort louable de s'intégrer. Il ne faut pas décourager les bonnes volontés. Et Ils bénéficient de notre liberté de conscience... Liberté qu'ils n'ont pas dans leur idéologie politico-religieuse.
Toi, moi aurions pu naître en Islam La providence en a décidé autrement ! Dieu merci!

J'ignorais les détails fiscaux du statut "mort pour la France" Merci de l'info !
On ne peut pas lui en vouloir d'essayer d'en "profiter". Je crois que dans la culture musulmane les ainés participent aux revenus du foyer au moins jusqu'à ce qu'ils en fondent un nouveau ...
De toute façon, Il n'y a rien de plus atroce que de perdre son enfant quelque soit sa race ou sa religion Elle a toute ma sympathie même si je ne partage ni ses convictions ni sa culture.
Et que je trouve le foulard ringard ! Very Happy

arzhael a écrit:Madame Ibn Ziaten aurait eut toute ma sympathie si elle avait mis en cause la religion avant la prison.Les actes de Merah était strictement religieux et n'avaient aucun rapport avec ses séjours en prison.Son itw était très mesurée.J'y ai vue plus une dé diabolisation de l'islam qu'autre chose.
On peut aussi apprécié son refus d'indemnisation de la part de l'état, et sa demande de classement "mort pour la France". En effet toucher la pension de son fils jusqu'à la fin de sa vie est certainement plus rentable,de même que les avantages fiscaux, (pas de taxe fonciere, pas de taxe d'habitation, pas de redevance...).

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4483

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Re: Cachez cet Islam que je ne saurais voir !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum