Tariq Ramadan : Vivre ensemble ou Vivre à la place ?

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Islamisme Tariq Ramadan : Vivre ensemble ou Vivre à la place ?

Message par Calculette le Ven 28 Sep - 16:38

Comme je l'ai évoqué dans le 1er épisode de la  Saga de Mahomet et Marianne, "Lavage de cerveaux", les musulmans de France sont en porte à faux entre lucidité, raison et puis leur fidélité à l'Islam devenu "phénomène politico-religieux archaïque".

Le respect de la démocratie implique un déchirement !
Soheib Bencheikh, ancien grand mufti de Marseille, chercheur en science islamique, réformateur, pointe le cœur du problème : « Aujourd’hui (…) la majorité des musulmans vivent leur religion dans la modération. Mais cela ne va pas sans malaise. Car cette modération n’est pas le fruit d’un travail cohérent et convaincant ; elle est dictée par l’instinct, par le bon sens, ou simplement par pragmatisme et le besoin de sociabilité. »

Notre Français musulman, ce musulman "de France" (par opposition au musulman "en France"),  parfaitement intégré, notre ami, notre frère en humanité a ainsi été, pour cause d'incompatibilité, contraint  d’abandonner, d’oublier l’existence même de la majeure partie de ce qui fonde sa croyance, à savoir l’essentiel  du Coran et de la Sunna.  
Il faut se mettre 2 secondes à sa place : c’est comme si, pour nous intégrer dans une civilisation étrangère et ô combien étrange…, nous chrétiens étions obligés d’"oublier" les Évangiles et de ne conserver que l’Ancien Testament et les actes des apôtres ou bien, comme si les juifs devaient  mettre un mouchoir sur la Torah pour ne garder que les Prophètes ! Inconcevable pour nous, et bien pour le musulman républicain "obligé"... c'est un déchirement !

L'Islam est devenue une idéologie de lutte, une idéologie d'agression
« Musulmans laïcs » ou « musulmans modérés », c'est ainsi que les appellent leurs intellectuels comme  Tariq Ramadan ,  Marouane Bouloudhnine et d'autres...
Parle-t-on de chrétiens laïcs, de juifs laïcs ? Non bien sûr et pour une évidence : le christianisme comme le judaïsme sont des Religions à part entière. Une religion re-lie l’homme à un principe divin qui est Dieu.  Elle  transcende l'homme en l’amenant dans le domaine du spirituel, bien au-delà du matériel et du politique. Le Coran est lui essentiellement un recueil de lois, de consignes prosaïques intransigeantes.

L'islam est donc une idéologie politico-religieuse et non pas seulement une religion... « L'islam est devenu un fait socio-politique majeur … c'est une idéologie de lutte, c'est une idéologie d'agression... » comme le dénonce au prix de sa sécurité, le courageux recteur de la grande mosquée de Paris, le docteur Dalil Boubakeur.(1)

Tariq Ramadan un loup déguisé en Mère Grand

Je prends l'exemple du prédicateur le plus connu en France. Tariq Ramadan est d'autant plus dangereux manipulateur qu'il est brillant et machiavélique. Bel homme charismatique, il s'exprime couramment en 4 langues. Il prétend vouloir favoriser le « Vivre ensemble » mais clairement il attise le « Vivre à côté »... en attendant le « Vivre à la place ».

Tariq Ramadan (2) explique aux musulmans que cet abandon partiel de leur civilisation islamique qui structure leur personnalité est le « Deuxième Viol », un viol spirituel, le « Premier Viol » étant celui de l’immigration ! Un mot revient régulièrement "Culpabilité" dans le discours (les musulmans "hypocrites" sont coupables de s'intégrer, les fidèles non coupables d'être musulman...) Tout est dit avec le sourire, sur un ton décontracté dont l’intensité augmente avec la persuasion Très subtile ! Gaffe les filles c'est un charmeur. J’admire la rhétorique, fascinante si on n'y prend garde, mais dont les conséquences me terrifient (Je ne peux m’empêcher de penser à un autre manipulateur génial à mèche et petite moustache...)

Dans son prêche à la foule de Français musulmans en adoration, ce loup déguisé en "Mère Grand" cite Doudou Diène, diplomate Sénégalais :« C’est une intégration striptease, c’est doublement humiliant » ...  Pour mettre de l'huile sur le feu ces pseudo " intellectuels ouverts à notre civilisation " s'y connaissent !! Vigilance, discernement,... sont plus que jamais vitaux !

Sur l'aspect hautement pernicieux de ce genre de propos, je vous laisse méditer ...

Humiliation, haine, racisme, colonisateurs, ségrégation, viol spirituel… ne sont que les "mots terroristes" de ceux qui rêvent d’islamiser la France et l’Europe. C’est le même vocabulaire des inconscients, ayatollahs de l'athéisme, bobos irresponsables qui veulent salir la Droite attachée à l'Histoire et aux généreuses valeurs fondatrices d'une nation France . Cette pensée unique fragilise dangereusement le paradigme occidental des droits de l’Homme, de la démocratie, la liberté d’expression, la laïcité etc...

Tariq Ramadan conclue par "L’histoire va dans notre sens."  Je trouve pour ma part,  cette formule particulièrement inquiétante car elle fait appel à la patience louée par le Coran, le temps et le reste..(activisme) venant à bout de toutes les résistances  (3)

(Ce séducteur, manipulateur particulièrement habile est soutenu dans ses prêches en France par les socialistes qui le portent aux nues…Je développerai la question dans un prochain épisode de notre grande Saga intitulé J'accuse le PS de proxénétisme aggravé ! )

Mais revenons à notre frère musulman Français intégré. Pour lui, il n'y a pas 36 solutions mais une seule bien inconfortable ... A découvrir dans l'épisode 3 de la Saga de Mahomet "Cachez cet Islam que je ne saurais voir !"

A bientôt

©Calculette pour www.revolte.exprimetoi.com
Boutons de partage en marge à gauche en haut. Merci ! 💙💐


(1) Vidéo Dalil Boubakeur
(2) Tariq Ramadan : Manifeste pour un nouveau « Nous »
(3) Vidéo 1h de prêche de Tariq Ramadan à l'association "Trait d'Union93"

Sur le sujet :

Vérifier Isabelle Catiau Allouchi


Dernière édition par Calculette le Ven 5 Fév - 15:48, édité 18 fois

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4483

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Tariq Ramadan sur la "mauvaise image de l’islam pour une majorité de français"

Message par Calculette le Lun 5 Nov - 17:20

A la question ou plutôt au constat "Un sondage paru dans Le Figaro le 25 octobre souligne la mauvaise image de l’islam pour une majorité de français "
Tariq Ramadan ose répondre "Peut-on gommer sa couleur de peau et son histoire"

Je reproduis ici un commentaire que j'approuve et auquel je n'ai rien à ajouter :

Viviane Lamarlère a écrit:Les français de race blanche, jaune, noire, marron, que sais-je… , de
confession catholique, juive, protestante, bouddhiste, taoiste,
animiste, voire la grande majorité des athées dont je suis n’ont que
faire de la couleur de peau de leurs concitoyens. Ce dont ils ne veulent
pas, majoritairement ( et c’est précisément ce que dit le sondage)
c’est l’implantation sur notre territoire d’une religion étrangère à
nos moeurs, totalement archaïque et prosélyte, incompatible avec les
droits fondamentaux de l’humanité et ceux de la femme en particulier.

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4483

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Re: Tariq Ramadan : Vivre ensemble ou Vivre à la place ?

Message par Calculette le Mar 22 Jan - 17:02

L'axe Ramadan/Qaradawi

Pour cerner définitivement l’islam de Tariq Ramadan, il faut se fier à un de ses modèles : le Cheik Yussuf Al-Qaradawi -dont il préface les ouvrages- président du Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR structure juridique mère de l’UOIF). Ce cheik, sûrement le plus influant du monde sunnite contemporain (ses émissions sur Al-Jazeera rencontrent une audience inégalée dans le monde musulman) est un extrémiste notoire. « Si l'islam mondial avait un chef, ce serait lui » écrivit Xavier Ternisien (responsable des questions islamiques à la rédaction du Monde) en août 2004 dans un article du quotidien Le Monde.


>> "Le licite et l’illicite"
Dans son ouvrage "Le licite et l’illicite" (éditions al-Qalam, 2001) il recommande l’extermination physique des homosexuels (page 175), la possibilité de frapper les femmes (page 207). Sur Qatar TV, le 25 février 2006, cet ami du Hamas déclara que « les opérations martyres sont autorisées » , « même s’il se trouve des civils parmi les victimes » précisa-t-il lors d’une session du Conseil européen de la Fatwa et de la recherche, réunie à Stockholm en juillet 2003. Pour ce qui est des occidentales violées, souvent par ses coreligionnaires, il tient à préciser leur part de responsabilité : les femmes violées « provocatrices parce que non habillées décemment devraient être punies […] pour qu'elle soit affranchie de la culpabilité, une femme violée doit avoir montré la bonne conduite. »
Quant aux victimes du tsunami asiatique, "punition divine", elles méritaient leur sort en raison des « actes d’abominations » pratiqués dans les zones touristiques, comme les boites de nuits et les plages où les femmes sont logiquement peu vêtues. Comme si ce n’était pas suffisant, le vieux Cheik dans un média égyptien précisa sa pensée envers ceux qui abjurent l’islam : « le châtiment administré au murtadd (apostat) (…) est la mort » (Al-Ahram Al-Arabi (Egypte), le 3 juillet 2004. Traduction : MEMRI.)

>> Concernant les relations entre époux, une fatwa de Qaradawi proclame la disposition servile et utilitaire de la femme en matière de sexe :

« L'homme, en matière sexuelle, est le requérant et la femme la requise. Celle-ci est tenue de répondre aux désirs sexuels de son mari. Un récit de Mahomet dit: "Si un homme demande à sa femme de répondre à ses besoins sexuels, celle-ci doit l'exaucer même si elle se trouve sur un four brûlant". La femme est mise en garde de refuser sa demande sans raison valable parce que cela risque de pousser le mari à avoir un comportement anormal. Mahomet dit: "Si un homme appelle sa femme à le rejoindre dans son lit, et qu'elle refuse de venir le laissant dormir en colère contre elle, les anges la maudissent jusqu'au matin".

>> Concernant l'antisémitisime et Hitler, voici ce qu' affirma Qaradawi le 28 janvier 2009 sur Al-Jazeera TV:

"Tout au long de l'histoire, Allah a imposé aux [Juifs] des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu'il leur a fait - et bien qu'ils [les Juifs] aient exagéré les faits -, il a réussi à les remettre à leur place. C'était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans. (…) Pour conclure mon discours, je voudrais dire que la seule chose que j'espère est qu'à l'approche de la fin de mes jours, Allah me donne l'occasion d'aller sur la terre du djihad et de la résistance, même sur une chaise roulante. Je tirerai sur les ennemis d'Allah, les Juifs, et ils me lanceront une bombe dessus et ainsi, je clorai ma vie en martyr. Loué soi Allah, Roi de l'univers. Que la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient sur vous."
( VIDÉO en arabe sous-titrée anglais : http://youtu.be/VcB_DZ4YQYQ )

Yussuf Al-Qaradawi fut l'invité de marque de l'UOIF à son congrès du Bourget en 2000, et s'est déplacé de nombreuses fois à l'école d'imams de l'UOIF pour y dispenser des "master class" et des conférences, l'Institut Européen des Sciences Humaines. Cette pépinière d'imams est dirigée par un autre membre de l'UOIF et du CEFR, Ahmed Jaballah.

Pour Tariq Ramadan, le Cheik est un sage "savant" de l’islam.
Nul n'en doute. Dans un livre d’entretiens il défend bec et ongles le psychopathe enturbanné :

« Toute personne, musulmane ou non, qui a étudié les sciences et le droit islamiques contemporains, sait quelle est la contribution de Yussuf Al-Qaradawi au débat et combien certaines de ses propositions juridiques sont novatrices. J’éprouve un profond respect pour l’homme et le savant et serait le dernier à m’en cacher » Tariq Ramadan in Faut-il faire taire Tariq Ramadan ?, Aziz Zemouri, l’Archipel, 2005, page 135.

Peut-on respecter et avoir un profond respect d'un criminel pro-nazi et se présenter comme un musulman "modéré" ?
Tariq Ramadan est démasqué. !

par Joachim Véliocas.

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4483

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Re: Tariq Ramadan : Vivre ensemble ou Vivre à la place ?

Message par Invité le Jeu 24 Jan - 11:13

"il recommande l’extermination physique des homosexuels (page 175), la possibilité de frapper les femmes"
Aucune plainte de LGBT ou autre lobby homosexuel pour des propos comme çà.Et je ne parle même pas des associations féministes et de notre bien aimée ministre du droit des femmes.DINGUE

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Re: Tariq Ramadan : Vivre ensemble ou Vivre à la place ?

Message par Calculette le Mer 20 Mai - 21:57


Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4483

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Prière à Allah contre les ennemis de l'islam de Tariq Ramadan

Message par Calculette le Ven 14 Aoû - 16:49



Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4483

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Tariq Ramadan : «Le jihad est la façon par laquelle nous faisons appliquer la charia»

Message par Calculette le Ven 5 Fév - 12:57

(Isabelle ?)  L’épouse de Tariq Ramadan suggère que les musulmans qui prennent part à des manifestations publiques projettent une image moins agressive
Par  Point de Bascule  | on mai 30, 2013 |

Dans un récent discours à Detroit, Tariq Ramadan s’est attardé à expliquer à ses partisans comment changer les perceptions du public occidental face à l’islam et il a défini le jihad comme «la façon par laquelle nous faisons appliquer la charia».


Iman Ramadan et un manifestant devenu le symbole de l’agressivité islamiste
Le 18 mars 2013, Tariq Ramadan a prononcé un discours devant ses partisans à l’Islamic Association of Greater Detroit. La vidéo de l’événement est disponible sur Youtube. Lors de la soirée, Ramadan a notamment défini le jihad comme étant «la façon par laquelle nous faisons appliquer la charia» (“Jihad is the way we implement sharia”). Les remarques préliminaires menant à cet énoncé commencent à 0:50:00.
Dans une autre portion de son discours, Tariq Ramadan s’est attardé à l’image que les musulmans projettent dans les médias américains et européens. C’est dans cette portion qu’il a relayé le commentaire de son épouse qui n’en peut plus (“she cannot just bear it”) d’entendre des musulmans manifester en criant à tue-tête Allah akbar (Allah est le plus grand). L’extrait commence à 1:46:45.
La transcription de deux extraits du discours de Detroit est disponible sur Point de Bascule.
Tariq Ramadan : «Le jihad est la façon par laquelle nous faisons appliquer la charia»
Les individus et organisations associés aux Frères Musulmans en Occident sont engagés dans une entreprise de désinformation à grande échelle visant à présenter une version adoucie du jihad. Les islamistes avec Tariq Ramadan à leur tête tentent de nous faire croire que le jihad est essentiellement un combat de nature personnelle mené par les musulmans pour s’améliorer. Quand ils admettent la nature militaire du jihad, c’est pour le présenter comme un jihad exclusivement défensif.
La doctrine dont se réclame Tariq Ramadan l’autorise à donner une fausse impression, à exagérer et même à mentir quand c’est utile pour faire avancer l’application de la charia. L’endossement du mensonge et de la dissimulation se retrouve notamment aux [url=http://pointdebasculecanada.ca/wp-content/uploads/2012/03/0 char umdat r8-0 lying.pdf]sections r8.0 – r10.3[/url] du manuel de charia Umdat al-Salik (Reliance of the Traveller). Ramadan a endossé ce manuel de charia dans son livre [url=http://pointdebasculecanada.ca/wp-content/uploads/2012/06/0 ind ramadan umdat.pdf]Radical Reform[/url].
L’explication du jihad que Tariq Ramadan encourage ses partisans à véhiculer dans les médias occidentaux vise à neutraliser notre capacité d’analyser l’offensive islamiste en cours à travers le monde.
Dans son livre On Jihad, Hassan al-Banna, le fondateur des Frères Musulmans, fournit plusieurs définitions du jihad aux antipodes de celle d’un jihad défensif que Tariq Ramadan cherche à faire colporter par ses partisans auprès des médias occidentaux :
Hassan al-Banna ([url=http://pointdebasculecanada.ca/wp-content/uploads/2012/05/0 ind al-banna jihad.pdf]On Jihad[/url]) : Dans son sens littéral, le jihad c’est l’exercice du plus grand effort qui soit en paroles et en actions; dans la loi sacrée (charia), cela signifie exécuter les infidèles et mener des activités apparentées comme celles de les battre, de piller leurs richesses, de détruire leurs lieux de culte et de fracasser leurs idoles.
(…) Il est obligatoire pour nous (musulmans) de se battre contre eux (les infidèles) après leur avoir transmis l’invitation (d’adhérer à l’islam) et ce, même s’ils ne se battent pas contre nous.
Dans une interview publiée en 2002, Ramadan s’est reconnu une [url=http://pointdebasculecanada.ca/wp-content/uploads/2012/08/0 ind ramadan banna filiation.pdf]filiation non seulement biologique mais intellectuelle[/url] avec son grand-père Hassan al-Banna.
À partir du moment où les autorités occidentales acceptent que le jihad (et la doctrine islamique en général) n’a rien à voir avec toutes les tentatives des islamistes (violentes ou pas) d’imposer leurs idéaux, il leur devient impossible de comprendre le phénomène auquel nous sommes confrontés, de détecter des tendances et de faire des rapprochements.
Les plus anciennes règles dans l’art de la guerre invitent à connaître son ennemi. En acceptant les règles de combat que cherchent à imposer les islamistes, la majorité des autorités occidentales, avec l’administration Obama en tête, n’en sont même pas encore rendues à l’étape d’admettre qu’il y a un ennemi.
Point de Bascule (5 mai 2010) : Le jihad de Tariq Ramadan expliqué par ses savants musulmans
Changer les perceptions du public occidental face à l’islam
Une autre portion du discours de Tariq Ramadan à Detroit est consacrée à ce que ses supporteurs doivent faire pour que leur message passe mieux auprès des Occidentaux. Parmi ses recommandations, Ramadan suggère que davantage de musulmans aillent travailler dans les médias et les universités, «non pas pour infiltrer», déclare-t-il, mais pour «façonner les perceptions» (“to shape the perceptions”). Cette portion du discours commence à 1:41:00.
En cela, Tariq Ramadan reprend une recommandation vieille de plus de vingt ans faite par son mentor Youssef Qaradawi à un auditoire d’islamistes réunis en Algérie en 1990. À l’époque, le guide spirituel des Frères Musulmans avait incité ses partisans à recourir au jihad idéologique en Occident, notamment parce que le rapport de forces n’était pas favorable aux musulmans pour lancer un jihad offensif militaire. En 1990, Qaradawi justifia cependant le recours immédiat au jihad armé pour d’autres régions du monde (Palestine, Philippines, Afghanistan, Éthiopie, Thaïlande, etc.)
Extrait de la section Un débat dont nous n’avons pas besoin aujourd’hui (A debate that we do not need today) du livre Priorities of the Islamic movement in the coming phase qui reprend le discours livré par Youssef Qaradawi en Algérie en 1990
Nous (les musulmans) sommes dépendants des autres pour notre force militaire. Ceux contre qui nous voulons lancer notre jihad offensif sont les mêmes qui fabriquent toutes sortes d’armements et nous les vendent. Si ce n’était d’eux, nous serions désarmés, sans défense et incapables de faire quoi que ce soit!
Dans les circonstances, comment pouvons-nous parler de lancer des offensives (militaires) pour soumettre le monde entier à notre Message quand les seules armes que nous pouvons rassembler sont celles qu’ils nous donnent et quand les seules armes que nous pouvons transporter sont celles qu’ils acceptent de nous vendre?   
Notez l’expression jihad offensif utilisée par Qaradawi. Dans la même section de son livre, Qaradawi présente Syed Maududi (1903-1979) et Sayyid Qutb (1906-1966) comme des théoriciens du jihad offensif.
Ces considérations de Qaradawi sur le jihad offensif prouvent que Tariq Ramadan tentent de berner les observateurs en affirmant que le concept même de jihad offensif est étranger à sa doctrine.
Cela est d’autant plus vrai que Ramadan endosse le leadership intellectuel de Qaradawi et que ce dernier lui accorde une pleine reconnaissance. Dans son livre [url=http://pointdebasculecanada.ca/wp-content/uploads/2012/08/0 ind ramadan qaradawi west.pdf]Radical Reform[/url], Ramadan présente Qaradawi comme «un des exégètes de l’islam les plus importants» à s’être prononcé sur la question des attitudes et des comportements que les musulmans doivent adopter lorsqu’ils vivent en Occident.
De son côté, Youssef Qaradawi a donné son imprimatur à Tariq Ramadan depuis longtemps. En 2002, Qaradawi lui demanda de préfacer [url=http://pointdebasculecanada.ca/wp-content/uploads/2012/08/0 ind ramadan prface qaradawi 2002.pdf]un de ses recueils de fatwas[/url] publié en français.
En janvier 2012, Youssef Qaradawi s’est déplacé pour participer à l’inauguration d’un centre de recherche sur la charia dirigé par Tariq Ramadan au Qatar. Les deux hommes figurent sur une photo prise lors de l’événement qui est reproduite au début d’un autre article de Point de Bascule.
Dans la section Les qualifications des spécialistes (The qualifications of specialists) de son discours de 1990, Qaradawi s’attarde à l’importance des médias de masse. Il déclare que si les Frères Musulmans et leurs alliés veulent islamiser ce secteur (c’est son expression), ils doivent compter sur plus de journalistes et plus d’experts en sciences humaines acquis à leurs idées.
En 2004, un leader des Frères Musulmans à Montréal, Salam Elmenyawi, a évoqué une fatwa de Youssef Qaradawi selon laquelle l’argent de la zakat (charité musulmane) pouvait être versé pour appuyer le jihad idéologique dans les médias.
Seuls des musulmans peuvent recevoir la zakat. Le manuel de charia Umdat al-Salik (Reliance of the traveller), endossé par l’[url=http://pointdebasculecanada.ca/wp-content/uploads/2012/05/0 char umdat iiit.pdf]International Institute of Islamic Thought[/url] (IIIT) associé aux Frères Musulmans et par [url=http://pointdebasculecanada.ca/wp-content/uploads/2012/06/0 ind ramadan umdat.pdf]Tariq Ramadan[/url], énumère [url=http://pointdebasculecanada.ca/wp-content/uploads/2012/05/0 char umdat h8-7 zakat.pdf]huit catégories de bénéficiaires[/url] :
Catégorie 1 : h8.8 – les pauvres
Catégorie 2 : h8.11 – ceux qui sont à court d’argent
Catégorie 3 : h8.13 – les collecteurs de zakat
Catégorie 4 : h8.14 – les musulmans dont l’adhésion à l’islam est faible, en particulier les récents convertis
Catégorie 5 : h8.15 – les esclaves musulmans qui ont besoin d’aide pour acheter leur liberté
Catégorie 6 : h8.16 – ceux qui ont des dettes
Catégorie 7 : h8.17 – les musulmans engagés dans des opérations militaires au nom d’Allah
Catégorie 8 : h8.18 – les voyageurs en manque d’argent
En justifiant l’utilisation de la zakat pour financer les musulmans qui travaillent dans les médias à promouvoir la cause de l’islam, Qaradawi a adapté la septième catégorie de bénéficiaires à la réalité occidentale contemporaine. Cela démontre une fois de plus comment sont indissociables le jihad militaire et le jihad idéologique.
Iman Ramadan considère que l’agressivité qui se dégage souvent des manifestations musulmanes nuit à la cause des islamistes en Occident
Lors de son discours à Detroit, Tariq Ramadan invita ses partisans à être particulièrement attentifs à l’image qu’ils dégagent auprès des médias et des non-musulmans lorsqu’ils participent à des manifestations publiques. À 1:46:45 de la vidéo, il leur dit que les non-musulmans qui voient des manifestants crier Allah akbar (Allah est le plus grand) sont rebutés et interprètent ce cri comme un appel à les tuer.
C’est dans ce contexte que Ramadan a évoqué son épouse, qu’il a présentée comme une convertie à l’islam qui n’en peut plus (“she cannot just bear it”) d’entendre des musulmans manifester en criant à tue-tête Allah akbar. Tariq Ramadan fait valoir à ses partisans que l’agressivité qui se dégage de ces cris nuit à leur cause. Les musulmans qui manifestent ne devraient pas le faire pour s’exhiber sur la place publique mais pour passer un message, déclare Ramadan.
Les allusions de Tariq Ramadan à son épouse sont rares et, de son côté, elle se manifeste rarement en public. Elle a accordé une interview en 2003 à L’Express de l’Île Maurice.
Iman Ramadan y présentait le port du voile dans l’islam comme un choix personnel tout en passant sous silence les mesures coercitives prises par des autorités islamistes appuyées par son mari pour l’imposer.
Le site danois sappho.dk affirme que celle qui allait devenir l’épouse de Tariq Ramadan est la soeur d’un de ses coéquipiers de football (soccer) de l’époque. Iman Ramadan était connue sous le nom d’Isabelle à ce moment-là. Elle s’est convertie après deux ans de mariage.
Alors qu’il écrivait son livre La vérité sur Tariq Ramadan (p. 160), Ian Hamel raconte qu’il a contacté Iman Ramadan à deux reprises au téléphone en 2005 pour lui demander si elle accepterait de répondre à une douzaine de questions. Après qu’elle ait accepté, Hamel lui demanda comment sa famille et ses amis avaient réagi à sa conversion, si son mari la consultait avant de prendre des décisions importantes, etc. Le 7 février 2005, Iman Ramadan se ravisa et lui communiqua son refus par courriel : «Je ne pense pas que ce soit le bon moment et je ne sais même pas si ce le sera un jour»…

Calculette

Féminin LR
Nombre de messages : 4483

http://revolte.exprimetoi.com

Revenir en haut Aller en bas

Islamisme Re: Tariq Ramadan : Vivre ensemble ou Vivre à la place ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum