Like/Tweet/+1
ISLAM : quel élu dira enfin la vérité ?

Jeu 15 Oct - 11:58 par Calculette


ISLAM : quel élu dira enfin la vérité ? 

(Message entendu au plus haut niveau chez les Républicains : travail de fond en cours avec un des experts que j'ai cité..)  

Invité en "guest-star" à Strasbourg, Erdogan prêche la "turquéité" islamiste à la diaspora. On découvre à l'abattoir d'Alès, les horreurs commises sur les animaux. Le Service Central du Renseignement Territorial remet à l’Élysée et Matignon un rapport dénonçant la radicalisation et le prosélytisme islamique, cette fois dans le monde du sport amateur. Taubira fait entrer en douce la charia dans notre arsenal législatif avec la Kafala. Les policiers épuisés par le plan VIGIPIRATE et le laxisme de Taubira manifestent leur désespoir partout en France...
Nous vivons "Un jour sans fin" et aucun de nos élus ne se lève... jamais !  


Nous attendons toujours le rapport de la commission de travail des Républicains sur l’islam. Celle-ci s’est déroulée à huis clos, tel un conclave : rien n'a filtré, ni le nom des participants, ni les questions évoquées, ni les réponses apportées : M. Guaino annonce que le rapport ne sera pas dévoilé au public et laconique, ajoute que "ce n'est pas le moment."
Quel intérêt de tenir secret un rapport s'il est conventionnel ? L’immanquable tollé des islamophiles n’est que posture irresponsable, alors ? Craint-on des représailles du type Charlie Hebdo ? Personnellement,  je déduis de cette rétention d’information que ce rapport sur l’islam est explosif … Et si c’est le cas, cette décision relève de la non-assistance à nation en danger ! Je ne parle pas de la présence en Europe et particulièrement en France de terroristes potentiels ou d'islamistes "connus de la police"...  Je parle de la ré-islamisation en cours de Français musulmans.                               
Mis à part les innombrables lanceurs d’alerte qualifiés, quel élu responsable dénoncera la vraie nature de l’islam ? Qui dans cette classe politique française, osera dire enfin la Vérité ?

  • Le PS ne se préoccupe que de renflouer ses effectifs qui fuient vers le FN amalgamant couleur de peau et islam. « L’islam est un enjeu majeur pour 2017 », concèdait Manuel Valls. Ainsi pour gagner la présidentielle, le PS fait venir et nationalise des contingents entiers d’islamistes sur notre territoire. Il met le loup dans la bergerie et refuse d'entendre Céline Pina qui, bien que conseillère socialiste,  dénonce le "salon de la femme musulmane" de Pontoise à l’instar de Nadine Morano.  Ou bien  Malek Boutih député PS qui déclare "Des élus locaux corrompus ont pactisé avec les gangsters et les islamo-nazis"...

  • Le FN de Marine Le Pen n’a qu’un mot à la bouche "Remigration" sans se préoccuper des drames humains de certains migrants persécutés dans leurs pays, ni de l’apport indéniable d’une immigration choisie. Quant à Philippot, il préfère l’islam aux juifs. Rien d’étonnant quand on sait la fascination qu’exerçait l’islam sur le Führer et réciproquement.Quant aux Chauperade ou Menard, sitôt exprimés, sitôt raillés puis oubliés.

  • Restent LR. M.Chardon, le dernier qui a osé "Il faut interdire l’islam"  a été interné dans la foulée et exclu du parti ! J'entends des "Pas le temps, d’autres priorités..."  Et pourtant...
    Les témoignages abondent, j'en citerai deux: Le DRH d'une multinationale, ne recrutant que des diplômés BAC+3 minimum, m'expliquait hier encore qu'avant la poussée de l'extrémisme islamique, on ne savait qu'un collaborateurs pouvait être musulman qu'en connaissant son nom et encore ... Chrétiens, juifs, musulmans, il n'a jamais été question de revendications religieuses, "cantines d'entreprise halal", encore moins de voile ou de salle de prière bien sûr ! Le seul problème apparaissait parfois chez les secrétaires qui se plaignaient d'avoir un surcroit de travail avec celui abandonné par leurs collègues pendant le ramadan... Un chef de chantier me racontait que de plus en plus de patrons, craignant de subir le même sort que ce pauvre Hervé Cornara retrouvé décapité dans l'Isère,  refusaient aujourd'hui d'embaucher des musulmans de peur d'être "économiquement" obligés de s'en séparer. 



Demander aux politiciens de parler de l'islam? Autant interroger les Dalton sur la récession des nébuleuses !
Face à la désertion des autres partis, les élus Républicains ont l’immense responsabilité d’affronter l’idéologie islamique qui est en train de déstabiliser nos institutions et de réduire la cohésion nationale à une peau de chagrin. Ils ont le devoir de s’informer, de se former et d’enfin "parler vrai". 
L'islam bafoue nos lois, or ce que nos lois condamnent est interdit, donc ne faut-il pas interdire l'islam ?
Je ne m’étendrai pas sur ce phénomène politico-sociologique passionnant mais bien trop vaste. Dans l’urgence, voici les 5 notions essentielles à connaître impérativement et qui toutes figurent dans le Coran, "5 piliers" de la lutte contre l'islam !

  1. La sécularisation du Coran est interdite. Sensé venir directement du dieu musulman "Allah",  immuable et intemporel, il n’admet aucune interprétation ni adaptation jugées sacrilèges. Le Coran s'oppose donc à la Bible inspirée par Dieu à des hommes : Judaïsme (histoire du peuple juif) et Christianisme (récits concordants des 4 évangélistes qui racontent le périple de Jésus et délivrent son message de Paix et d'amour à toute l'Humanité) A noter que le Christianisme est une spiritualité, une religion de l'Esprit et non pas de "la lettre".
  2. Près de 95% du contenu coranique sont au mieux contraires aux Droits de l’Homme, au pire criminels confient dans le secret certains imams éclairés, les 5% inoffensifs étant directement inspirés du message christique.  La fatiha prière des musulmans rappelle 17 fois par jour aux  pratiquants que les juifs méritent "la colère de dieu" et que les chrétiens sont "égarés".
  3. Conformément au principe d’abrogation, un verset violent peut remplacer un précédent «pacifique» rendu caduque. Donc méfiance, méfiance : si on vous cite un extrait anodin: il y a de très grande chance pour qu’il soit tronqué ou abrogé plus loin « par Allah » en personne !
  4. Soumettre l’Humanité entière à la charia est l’objectif de l’islam sa mission « divine ». Politiquement, l’islam ne reconnait aucune frontière : le califat doit être mondial, "global"
  5. La Taqya –mensonge ou dissimulation, fausse alliance ou fausse affection dans la doctrine musulmane- est pratiquée par tout musulman respectueux de sa croyance ou simplement inquiet de son sort dans "l'au-delà".


Les meilleurs experts en la matière ne sont jamais entendus, jamais interviewés à la télévision. Ils sont pourtant incontournables ! Je citerai parmi les francophones Frère Rachid ou Sami Aldeeb, Leila Qadr, Dominique et Marie-Thérèse Urvoy, le Père Guy Pagès, les Pères Henri Boulad et Antoine Moussali, Rémi Brague, Zakaria Boutros... et tant d'autres historiens, chercheurs et pédagogues qui font un travail remarquable dans un esprit purement humaniste et scientifique. Interrogez-les, Mesdames et Messieurs les Républicains, tirez les conclusions et prenez les décisions qui s'imposent : interdire tout signe ostentatoire islamique ainsi que la production littéraire musulmane, c’est déjà limiter sa propagation en France. Simple mesure prophylactique.    
                                                                                           
Pour la deuxième année consécutive, le Nobel de la Paix couronne la lutte contre les ravages de l'idéologie islamique ? "2084. La fin du monde", de l'écrivain algérien Boualem Sansal est en lice pour les prix Goncourt et Femina. Lucide et désabusé, il rappelle  que "l'islamisme dure depuis 1400 ans" et que l'islam et l'islamisme sont étroitement imbriqués... Véritables pépinières de terroristes, il y a   plus de 148 mosquées salafistes  en France selon la DGSI !  Du simple hijab sur nos trottoirs aux kalachs de Frères musulmans de nos banlieues en passant par le sulfureux congrès de l’UOIF jusqu'aux mensonges du CFCM, elle est là l’armée mahométane !
Comment faut-il vous le dire Mesdames et Messieurs les élus de la République ? Allez-vous rester longtemps dans votre léthargie bien confortable ? Si la classe politique ne saisit l'islam par les cornes, c’est le peuple qui le fera. Réagissez avant que la France plonge dans la guerre civile. Nous comptons sur vous, élus Républicains : le socialisme dure 5 ans mais, il faut des siècles pour rendre ses Lumières à une nation islamisée ! "Rien n'est meurtrier comme la lâcheté ; rien n'est humain comme la fermeté" écrivait Charles Péguy.                                                                                                                                                                                                                      
Le défi est immense, courage !
Calculette@LaMutine
Boutons de partage en marge à gauche en haut. Merci ! 💙💐

Sur le sujet


Commentaires: 10

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 1378 le Dim 5 Mar - 11:42